fbpx
JAChronique #70 – Le tatami chauffe au coeur de l’hiver !

JAChronique #70 – Le tatami chauffe au coeur de l’hiver !

Juniors patators !

En cette fin de 3ème semaine de janvier nos juniors avaient rendez-vous à Angers pour le championnat départemental, championnat qualificatif pour les ½ finales du championnat de France.

Les 9 premiers de chaque catégorie de poids s’ouvraient, en effet, les portes des ½ finales du championnat de France. Mais la chose est plus aisée à écrire qu’à faire car chez les 17,18 ans on se bagarre fort et chaque place se gagne aux forceps.

4 judokas jacmen devaient se présenter mais Virgile blessé à la main et Aménophis à court de motivation ont déclaré forfait. Ce sont donc les frères jumeaux Billy et Micky Canova qui allaient fièrement représenter le JAC sous la houlette de leur entraîneur François.

Billy en -60 kg se classe 9ème de la compétition et arrache in extremis un ticket pour la suite, Micky en -66 kg prend une très belle 3ème place, grimpe sur le podium bien sûr synonyme de qualification pour les ½.

Joli parcours pour les frangins toujours aussi assidus et concernés ! Eux qui rêvent de préparer leur brevet d’état et d’emboiter le pas de leur illustre maman professeur de judo, font preuve d’exemplarité aux entraînements, et ça paie !

Micky en bronze

Bravo à eux, bonne route pour la suite de l’aventure. Le grand championnat de France n’est maintenant pas si loin !

Benjamins en orbite !

Chez les minimes certains avaient coché le tournoi satellite de Châteaubriant pour ce week-end.

Tout au long de la saison ces tournois amicaux regroupent les combattants qui viennent se jauger, se tester grandeur nature avant les échéances départementales régionales voire nationales. Le niveau est toujours intéressant.

Pour les JACmen engagés voici les résultats :

  • Perrine 5ème
  • Loïse 3ème
  • Lucas 2ème

Les cadets aux manettes !

Passons maintenant à la semaine 4 de janvier et à son WE sportif qui voyait les cadettes et cadets du JAC en découdre au championnat départemental  de Loire-Atlantique qui se déroulait sur les tapis du dojo du croissant.

François pouvait compter sur un large groupe de JACmen motivés et bien préparés pour cette échéance relevée. Les 3 premiers de chaque catégorie de poids décrochaient un ticket pour les ½ finales du championnat de France 1ère division (l’élite nationale du judo).

Le JAC présentait des combattants dans chaque catégorie de poids masculine :

En  – 50 kg : Karim et Noam (cadet 1ère année)

En – 55 kg : Mohamed-Amine et Yanis

En – 60 kg : Léo, Titouan, Romain et Enzo

En – 66 kg : Joris et Ethan (cadet 1ère année)

En – 73 kg : Nikita, Ulysse, Baptiste et Victor

EN – 81 kg : Thomas et Emré (cadet 1ère année)

A l’issue d’une folle journée ou il y eut parfois un combattant du JAC sur chacune des 5 surfaces en même temps voici le verdict :

Karim et Noam non qualifiés mais une première expérience à ce niveau très enrichissante avec un engagement irréprochable.

Mohamed-Amine qui revenait à la compétition après 4 mois sans judo se classe 3ème. Son talent naturel et son expérience des grands rendez-vous l’ont bien aidé car notre jacman était clairement à court de forme (ce dont il s’est rendu compte au fil de la journée). Bravo à lui et au boulot pour préparer les ½.

Yanis ne se qualifie pas et repart avec un trait de fracture au pied. L’ensemble du JAC lui souhaite un prompt rétablissement et attend son retour sur les tapis avec impatience.

Chez les – 60 kg Enzo ne se classe pas mais quel engagement ! Romain toujours exemplaire dans l’attitude échoue à une cruelle 5ème place après une belle journée et des combats mors aux dents.

Léo prend la 7ème place. Notre brillant JACman a régalé le public avec son judo explosif et instinctif. Sa blessure à l’épaule en cours de compétition ne l’a pas déstabilisé mais sans doute un peu émoussé.

Quant à Titouan il remporte le titre départemental grâce à son judo talentueux. Le pensionnaire du pôle Espoir est bien décidé à faire une saison pleine et s’en donne les moyens. Précis, engagé, concentré il propose un judo efficace et complet. Il gagne debout ou au sol avec la même aisance. Bravo à lui et bon vent pour les ½.

Ethan et Joris se sont frottés aux meilleurs dans cette catégorie dense des  – 66 kg. Malheureusement ils ne tirent pas leur épingle du jeu, mais le niveau était sincèrement très très relevé. Nos deux jacmen qui abordaient cette compétition sans grands repères, savent maintenant les marches qu’il leur faut gravir pour arriver en haut. 

Ils peuvent le faire et peuvent compter sur le JAC pour les y aider.

Chez les – 73 kg Victor et Baptiste décrochent de très belles 5ème place. Bravo à eux qui ont tout donné ! 

Ulysse et Nikita ont trusté les deux premières places. Ulysse repartant en or et Nikita en argent. Bravo à eux qui ont su serrer les dents (et pas que, comprend qui peut !) et faire judo avec talent et engagement, de bonne augure pour les ½ !

Enfin Thomas et Emré décrochent les médailles de bronze chez les – 81 kg. Ils sont, disons-le, les belles surprises de la journée. Remontés comme des coucous suisses nos deux guerriers sont allés au combat avec courage car chez les mi-lourds, ça envoie !

Emré qui revenait à la compétition a tout donné et Thomas le stoïque a su faire judo avec beaucoup d’intelligence. Bravo, et, donc, vive les ½ !

Le premier escadron de la journée

Voilà côté résultat. 

Mais nous ne saurions évoquer cette journée sans un mot pour les assistants coach Aménophis, Quentin, Tristan et Philou l’inoxydable (qui a eu la plupart des cadets comme élève chez les petits quand il était professeur au JAC) qui ont relayé François sur les chaises lorsque les superpositions de matchs l’imposaient (et ce fut souvent le cas). Merci à eux qui montrent que le JAC sait s’adapter en toutes circonstances !

Merci et bravo aux arbitres et commissaires sportifs : Billy (particulièrement bien inspiré face aux attitudes hallucinantes de certains entraîneurs), Micky, Clément, Samy (malgré son bras en écharpe il tient ses engagements, exemplaire Samy comme toujours), Zacharie, Kaëlig.

Enfin merci aux supporteurs, parents, amis, partenaires d’entrainement qui ont soutenu, encouragé, réconforté, consolé, massé, motivé, soigné, filmé, crié, applaudi avec fair-play et endurance tout au long de la journée.

Vive les cadets (comme disait Cyrano de Bergerac) et on ne lâche rien car si certains vont aux ½ 1ère division, les autres ont de belles échéances avec le championnat 2ème division qui s’ouvre à eux. Il faudra persévérer à l’entrainement comme depuis le début de la saison.

Fin de chapitre pour les compétitions !

Stage technique à Pâques !

Enfin avant de refermer cette JAChronique nous vous rappelons que les inscriptions pour le stage technique du JAC sont ouvertes.

Cette année nous accueillons pour le samedi 20 et dimanche 21 Avril au dojo du Croissant,  l’immense champion suisse Sergei Aschwanden : médaillé de bronze aux JO de Pékin en 2008 aux mondiaux 2001 aux championnats d’Europe 2005 et 2007, médaillé d’argent aux championnats du monde 2003 et médaillé d’or aux championnats d’Europe 2000 et 2003, 7 fois champion de Suisse senior et 2 fois en Junior.

Judoka passant des -81 à la catégorie -90kg il propose un judo dynamique et tout en subtilité. Chacun devrait y trouver son compte.

Le samedi la séance est ouverte aux enfants de poussins à minimes, le dimanche 2 séances de minimes à vétérans. Toutes les niveaux de ceintures sont les bienvenues.

Il est temps maintenant de vous dire merci et, à la prochaine fois pour de nouvelles aventures palpitantes du JAC !

JAChronique #69 – Back dans les bacs

JAChronique #69 – Back dans les bacs


BACK DANS LES BACS

Et là, vous vous dîtes : mais c’est bien sur, ma JAChronique ! 

Alors oui, des semaines, voilà des semaines (peut-être 6 ou 7) que nous n’avons pas assuré la rédaction de votre JAChronique hebdomadaire.

Pas d’inspiration ? Non ! Manque d’actualités ? Certainement pas (et que toutes celles et ceux qui ont fait l’actu du JAC et dont nous n’avons pas narré les exploits nous accordent leur pardon) ! 

Mais alors, quoi, comment ? Pourquoi m’avoir privé si longtemps de mon billet sur la vie trépidante et toujours active du JAC.

La raison est simple : pas le temps !

C’est idiot, non ! Nous n’avons pas eu le temps ces derniers mois de nous poser entre 3 et 4 heures par semaine pour rédiger les JAChroniques, car c’est ce que cela implique bénévolement. Le temps de compiler les infos, de rédiger une V1, de récupérer les photos et de les traiter, de corriger par une V2 et une V3, de mettre en page et de publier, il nous faut une ½ journée hebdomadaire pour cela !

Stop, n’allons pas plus loin dans cette démarche mi-amende honorable, mi-excuse !

FIN 18 FEU D’ARTIFICE

En guise de session de rattrapage voici les résultats qui ont conclu une très belle année 2018 : chez les cadets notre équipe masculine a participé au championnat de France 1ère division à Villebon Sur Yvette au mois de décembre.

Après un titre départemental une deuxième place régionale nos fiers combattants sont tombés sur la crème de la crème pouvant mesurer le travail à accomplir pour être du giron.

les cadets et leur entraîneur

Dès le 1er tour face à l’AJA XXème (un club de Paris) ils sont tombés certes avec les honneurs mais sont tombés, nourrissant des regrets car il était possible de passer au regard des combats.

Chez les seniors l’équipe masculine participait à Angers mi-décembre aux championnats 3ème division (avec le secret espoir de se qualifier pour les 2ème division). Nos 5 combattants sont malheureusement tombés au  1er tour et n’ont pas pu atteindre leur objectif. C’est partie remise.

Enfin chez les minimes Zacharie et Kaélig participaient au championnat de France élite individuel (le top national de la catégorie d’âge).

Fiers garçons et fières mamans

Nos deux JACmen ont réalisé un parcours de toute beauté. Kaëlig monte jusqu’en quart de finale (et prend la 5ème place) et Zacharie accroche une sublime médaille d’argent qui clôt une année pleine !

Zacharie en argent !

Citons pêle-mêle également quelques beaux résultats en shiaï (ces compétitions qui permettent de marquer des points pour l’obtention des grades) pour Blanche, Sabina, Guillaume, Jean-Claude…

Merci aux parents, supporters et reporters d’un jour qui ont su faire vivre les événements à distance. Merci de nous avoir fait vibrer.

Mention spéciale à toutes celles et tous ceux qui ont arbitré, et, tenu le rôle de commissaires sportifs. Merci à Thierry et Philou qui  ont animé la commission et les plannings avec rigueur et engagement. Le JAC a encore une fois été à la hauteur de ces engagements.  Merci beaucoup et que 2019 soit du même tonneau.

2019 PIED AU PLANCHER

Il ne fallait pas dormir trop longtemps en ce début 2019, car l’actu du JAC n’a pas attendu. 

Ce début d’année s’est ouvert comme le veut la tradition par les remises de diplôme de ceinture noire lors de la cérémonie des vœux du comité départemental. Encore une fois Martine Riou pouvait fièrement accompagner les récompensés de l’année.

Martine à gauche et les diplômés de l’année : Titouan, Ulysse, Grégoire (1er dan), Yann, Christophe (3ème dan), Mickael (4ème dan)

Sébastien, Yann, Martine, Christophe, Mickaël et Dominique

Vendredi dernier le JAC organisait sa traditionnelle galette qui s’articule autour d’un bel entrainement collectif ou petits et grands se mêlent dans la joie et la bonne humeur.

LES PREMIERES COMPETITIONS

Enfin ce week-end mettait nos plus jeunes sur les tapis départementaux : les minimes avaient rendez-vous samedi pour le championnat départemental (garçons filles, les 5 premiers de chaque catégorie de poids sont qualifiés pour les futurs championnats régionaux).

Chez les filles : Rose-Lynn faute d’adversaires emporte le titre, Juliette échoue en combat de places de 3 et termine donc 5ème ainsi qu’ Alexandra. 

Chez les garçons : Zacharie l’emporte, Aurélien 3ème, Titouan 1er, Estéban 3ème, Kaëlig 2ème, Ramsès 1er, Enguerrand 5ème. Bravo également à Jean-Eudes, Timothée et Pierre, qui malgré leur combativité ne se sont pas classés.

Côté arbitre Baptiste décroche la 5ème place de la coupe du jeune arbitre départemental. 

Merci à Philou qui a mené d’une main de maître la journée en tant que responsable de l’arbitrage et qui d’ailleurs emmènera la même dynamique le lendemain au district sud à Haute-Goulaine. Merci à lui de mettre son savoir faire et sa bonne humeur au service du Judo en représentant le JAC d’une belle manière.

Dimanche les benjamins et poussins se retrouvaient à Haute Goulaine pour les le championnat de district (l’échelon avant le championnat départemental). 

Chez les benjamins, 8 garçons se présentaient pour les résultats suivants : 

Maxim l’emporte faute de participants, Guénolé 1er, Lucas 2ème, Antoine 3ème, William 3ème, Victor 5ème, Antonin 7ème et Lucian 9ème.

Les benjamins

Chez les poussines 3 jacwomen et 19 poussins chauffaient les tapis.

Résultats lors d’une compétition bien relevée avec des districts Sud et Est regroupés  : 

Chez les filles : Amel remporte sa catégorie faut de participantes. Yousra termine 3ème et Diane 5ème.

Chez les garçons : Achour remporte l’or, Raphaël 1er, Martin 2ème, Félix 3ème, Baptiste 5ème, Arthur 7ème, Vianney et Titouan 7ème ou 9ème (à déterminer), Gaspard et Teva 9ème, Baptiste L, Philémon, Samuel, Rayane, Malo, Corentin, Ezechiel et Anicet ne se sont pas classés. 

Un grand merci à Philou, Blanche, Sabina, Rose-Lynne, Baptiste pour l’arbitrage et le commissariat sportif. Merci à Kaëlig qui a épaulé François sur le Coaching des benjamins et merci à Salaheddine pour être venu soutenir les poussins l’après-midi.

Bravo à toutes et à tous !

Voilà donc l’année bien lancée. 

WE AVONS BESOIN DE TALENTS

Cette première JAChronique de l’année est l’occasion d’un appel à candidatures. Au regard de nos emplois du temps respectifs (nous parlons ici de ceux des rédacteurs) il y a peu de chances que nous ayons plus de temps disponible dans les semaines à venir. 

D’ou une proposition, un appel aux bonnes volontés et aux plumes inspirées (comme le fut celle de Thierry par exemple) pour rejoindre la rédaction et prendre en charge (tout ou partie) la rédaction de quelques futurs chapitres de notre belle aventure JACienne.

Pour cela un seul moteur, avoir un peu de temps et une envie certaine d’en être. Pour le reste ça viendra tout seul.

Car l’actu du JAC est toujours bouillonnante et le sera. Outre les compétiteurs il faudra parler du stage technique à venir, nous souhaitons porter quelques coups de projecteurs sur l’esprit judo (en mêlant histoire et way of life), nous aimerions poursuivre avec Thierry les textes consacrés à l’arbitrage et aux règles….) bref comme vous le voyez les idées ne manquent pas.

Alors si vous avez la plume facile, la main qui démange, et le JAC spirit collé au corps, welcome on board.

Il suffit d’en parler à François ou Pierre-François et le tour est joué.

Enfin cette JAChronique ne saurait être complète sans que nous présentions nos vœux les plus sincères et les plus enthousiastes pour cette année à venir !

Qu’en 2019 tout vous sourit sur et en dehors des tapis !


JAChronique #68

JAChronique #68

Beaucoup de choses à narrer sur cette 68ème JAChronique. Nous nous excusons à l’avance, mais dans cet opus nous allons « encore » parler de compétitions ! D’autres chroniques seront consacrées à l’histoire du Judo, son développement, ses valeurs, les katas, le taïso, le jiu-jitsu. 

Nous vous remercions d’être aussi nombreux à nous lire. 

Commençons. 

Il y a deux semaines avait lieu le championnat de France 2ème division à Ceyrat ainsi que le championnat de France « Espoirs ». Ces compétitions se déroulaient le même week-end et concernaient la catégorie des cadet(te)s. 

En -57kg, Nefertari, notre féminine du groupe, se hissait deuxième de sa poule et accédait à la phase finale. Elle expédiait son 1/32ème de finale et son 1/16ème par Ippon avant d’être tenue en échec par une sociétaire de l’ACBB. 

Un beau parcours ponctué de jolis pions !

En -50kg, Mohammed-Amine perdait ses deux premiers combats et ne sortait pas des poules malgré de l’envie et de beaux gestes. 

En -73kg Nikita ne sortait pas de sa poule, dans une catégorie où il faisait ses débuts. Ulysse, dans la même catégorie, sort victorieux de sa poule et sera tenu en échec en 1/16ème de finale après une belle victoire en 1/32ème.

Le lendemain, les cadets 1ère année s’alignaient pour le championnat de France « Espoirs »

Chez les -60kg, Romain sortait de sa poule après une victoire et une défaite. En 1/32ème, il tombait sur un judoka plus expérimenté qu’il n’arrivait pas à mettre sur le dos. 

En -73kg Baptiste faisait un bon début de compétition avec une victoire et une défaite qui lui permettait de mettre un pied dans le tableau final. En 1/32ème, il ne parvenait pas à se défaire de son vis à vis.

En -81kg, Thomas, dans une mauvaise journée, n’arrivait pas à s’exprimer à son plein potentiel et ne parvenait donc pas à sortir de sa poule de trois. 

Titouan, en pleine forme, commença la compétition avec brio en gagnant ses trois premiers combats par Ippon. En 1/16ème de finale, il se voyait disqualifié sur une action dangereuse de sa part. Déçu il remontait en selle la semaine suivante pour le tournoi national excellence de Clermont-Ferrand où il décrochait une belle cinquième place. Bravo à lui qui s’entraîne fort toute la semaine (5 entraînements par semaine). 

Après cette compétition, place aux vacances. Vacances qui démarraient bien, puisque Sabina et Blanche obtenaient leur KATA pour le 1er Dan. Bravo à elles pour le travail accompli et leur investissement sur les cours du jeudi où elles aident François en partageant leur passion. Merci également à Gaëtan aussi présent le jeudi.

Sabina et Blanche toujours radieuses, entourées de Mamie Judo notre chère présidente et Martine, notre Senseï KATA, elles aussi rayonnantes !

Merci également à Emre et Rose-Lynn pour leur aide précieuse lors des stages. 

Une journée de stage !

Revenons sur la dernière compétition. Le championnat des Pays de la Loire par équipes « cadets » qualificatif (pour les deux premiers), au championnat de France par équipes. 

Les huit Judokas de l’équipe, Léo, Titouan, Romain, Samy, Victor, Ulysse, Nikita et Virgile, s’étaient donnés rendez-vous pour partir à 8:00 du Dojo du Croissant. Après le passage à la pesée, les garçons filaient au vestiaire avec François pour le dernier briefing. S’en suivi un échauffement intense.

En 1/16ème, les garçons rencontraient le CS Allonnes (49). Victoire 4-1.

En 1/8ème, ils étaient opposés à l’équipe de Vendée Judo. Une équipe composée des meilleurs judokas Vendéens. Après une rencontre bien serrée, nos JACboys sortaient vainqueurs 3-2.

L’aventure continuait face à l’équipe 2 du Dojo Nantais. Nous sortions vainqueur de cette rencontre 4-1. 

La 1/2 finale tant attendue marquait le tournant de cette journée. La victoire était synonyme de qualification au championnat de France. 

Après avoir mené 2-0, nos JACboys étaient remontés 2-2. Le combat décisif pour départager les équipes revenait à Virgile. Encouragé par ses »potes », il serra sa ceinture en les regardant sereinement et s’avança pour aller saluer. 

Après quelques reprises, il finissait par piéger son adversaire du jour avec un joli O Soto Gari (grand fauchage extérieur) jugé Ippon par les arbitres !

Un brouhaha de bonheur et de soulagement se fit entendre. Les JACboys sont qualifiés pour le championnat de France 1ère division par équipes de clubs. 

Bravo à toute cette équipe, aux parents venus encourager inconditionnellement et également à tous les partenaires de club sans qui cette performance n’aurait pas été possible. 

Mais ce n’est pas terminé … ? et la finale ? 

En finale, nous retrouvions l’équipe 1 du Dojo Nantais qui avait à cœur de prendre sa revanche suite au championnat départemental. Notre équipe s’inclina 4-1. 

L’équipe !

Encore une fois, bravo à eux pour cette journée mémorable. Maintenant, place à la préparation pour les « Frances » !

Pour conclure cette JAChronique, nos juniors, viennent à l’instant de rentrer à Nantes. Ils n’ont pas réussi à remporter leur première rencontre au championnat régional par équipes de clubs. Défaite 2 victoires 20 points à 2 victoires 21 points contre le JC Yonnais. 

Merci à Erwann, arbitre national, qui représente le club tous les week-ends en ce moment. Merci à tous les autres arbitres et commissaires du club qui œuvrent sans relâche pour que les compétitions soient bien organisées.

Bon week-end à toutes et à tous ! 

JACHRONIQUE #67 – premières sorties pour la JACarmy

JACHRONIQUE #67 – premières sorties pour la JACarmy

Bonjour à toutes et tous,

Ravis de vous retrouver pour cette 67èmeJAChronique qui revient sur ces 2 dernière semaines, riches en événements dans le JAC world (aujourd’hui nous sommes so english !)

Il y a deux semaines les juniors poursuivaient le bal des compétitions de cette saison, ouvert quelques jours plus tôt à Angers (voir JAChronique #66 sur le site du club)

Comme c’est le cas chaque année, le début de l’automne lance les hostilités, et après un mois de Septembre intense du point de vue de l’entrainement nos compétiteurs avaient des fourmis dans les jambes.

Direction Cormelles le Royal pour les Juniors

François avait coché sur le calendrier des juniors, le très relevé tournoi excellence de Cormeilles en Parisis. On dit qu’un podium ici est souvent annonciateur d’un bon résultat aux championnats de France, c’est dire.

Le vendredi soir c’est donc le mini bus du JAC qui fonçait (sans excès) sur l’A10 avec à son bord, François, Micky, Billy (les jumeaux) et Aménophis affûté comme rarement après une année passée consacrée au bac (qu’il a eu d’ailleurs).

Les résultats du samedi sont quelque peu mitigés pour les frangins en -60kg Micky, s’incline en 1/8ème après une victoire par ippon et en -66 kg Billy perd son premier combat, qui sera l’unique de la journée.

En revanche chez les -81kg Aménophis a sorti une très belle journée qui le hisse à la 5ème place du podium après quelques mouvements de très grande classe et des « pions » en pagaille.

L’efficace Aménophis, heureux.

Tout est clairement établi dorénavant pour atteindre les objectifs de la saison chez nos combattants qui visent l’excellence.

Qualif pour le championnat de France minime

Du côté des minimes et cadets les premières échéances arrivaient ce week-end, avec chez les 12/13 ans avec les épreuves de qualifications au championnat de France, autant dire le haut niveau de la catégorie.

5 judokas du JAC se présentaient à la pesée à Angers le samedi matin. Rose-Lynne chez les filles, Zacharie, Titouan, Kaëlig et Ramsès chez les garçons. Le contrat est simple, être dans les 3 premiers de la catégorie et c’est gagné pour l’échelon national sinon c’est terminé !

Bilan : Rose-Lynne ne sort pas de sa poule malgré un bel engagement qui malheureusement n’a pas suffit. Mais notre jeune judoka qui ne lâche rien se remettra, c’est écrit, à l’entrainement avec force et conviction.

La souriante Rose-Lynn

Titouan en –55kg va décrocher une 6ème place. Notre minime n’a pas su pleinement se libérer de la pression de l’événement et son judo, d’habitude fluide et agressif, en a pâti. 7 combats, tout de même !

Ramsès en –73kg se bat comme toujours avec talent et engagement. Il prend une belle 5èmeplace qui ne suffit malheureusement pas à décrocher le sésame pour le championnat de France.

Ramsès en pleine concentration

Pour Kaelig en –50kg et Zacharie en –34kg, des fortunes similaires pour un bonheur partagé sur la plus haute marche du podium. Bravo à nos médaillés d’or qui l’emportent dans leur catégorie respective et dérochent le ticket pour la suite, avec de belles promesses de surcroit !

Zacharie, beau vainqueur.

Zach confirme qu’il est le leader de la catégorie en Pays de la Loire et Kaëlig, lui, nous montre qu’il possible de revenir au meilleur niveau avec panache, quelques mois après une blessure à l’épaule.

La plus haute marche pour Kaëlig 

Bravo à nos arbitres et commissaires sportifs Thierry et Billy qui ont officié avec maîtrise et talent.

Bravo et aux parents supporters et coachs qui ont, avec entrain supporté les JACmen.

Championnat départemental cadet par équipe

Quod abundat non vitiat, abondance de biens ne nuit pas (pour les non-latinistes) !

Au JAC chez les cadets ce proverbe prend tout son sens, car François Bard notre entraineur n’allait pas aligner une mais deux équipes cadets garçons pour tenter de dérocher le titre départemental, synonyme de poursuite vers l’échelon régional.

Les 15/16/17 ans qui viennent de vivre un début de saison corsé en charge d’entrainement, allaient pouvoir se jauger face aux meilleurs du 44.

Notre équipe 1 composée de Mohammed-Amine, Romain B, Titouan D, Victor G, Nikita DLF, Ulysse G et Virgile K a montré une incroyable force, balayant tous leurs adversaires pour décrocher la première place !

Nos judokas ont su faire preuve d’un état d’esprit guerrier et conquérant. Ils se donnent les moyens d’être à ce niveau de performance. Bravo à eux et surtout ne lâchez rien !

Les deux équipes réunies

Notre équipe 2 composée de Yannis, Samy, Léo, Enzo, Baptiste et Thomas, des combattants plus jeunes ou moins aguerris aux joutes de ce niveau ont très bien débuté la compétition en se débarrassant au 1er tour du Pèlerin avant de tomber sur l’ogre de Saint-Sébastien 1 qui ne leur a laissé aucune chance.

Mais les garçons se sont mobilisés pendant les repêchages pour décrocher une 7ème place honorable et dont ils peuvent être fiers ! Bravo !


Combattants, arbitres en cravates (Philippe, Mickael, Micky) commissaires-sportifs (Juliette et Aurélien), coach (François Bard et supporters (Kaelig et Zacharie)

Côté gradin le JAC a également tenu son rang, avec des parents et supporteurs vitaminés, à l’esprit fair-play et jovial. Bravo et merci à eux ! pour ce bel exemple.

Le judo pendant les vacances

Les stages

  • 23/10/2018 : Stage Poussins-benjamins 9h-16h30
  • 24/10/2018 : Stage Poussinets 9h-16h30
  • 25/10/2018 : Stage Poussinets 9h-16h30

Cours minimes / cadets / juniors /seniors

  • mercredi 24 octobre 19h-21h
  • vendredi 26 octobre 19h-21h
  • lundi 29 octobre 19h-21h
  • mercredi 31 octobre 19h-21h

Belle fin de semaine et merci de nous lire ! 

JAChronique #66 – Parents référents, arbitres, commissaires sportifs et premières compétitions !

JAChronique #66 – Parents référents, arbitres, commissaires sportifs et premières compétitions !

Les parents référents

Le Judo Atlantic Club, comme la plupart des clubs de sport en France, fonctionne, pour beaucoup, grâce à l’implication bénévole des adhérents.

Au JAC, il existe un noyau dur, qui, depuis des années (des décennies même pour les plus anciens), œuvre au bon fonctionnement du club.

Certains sont au bureau (Mamy, Cacou, et Christophe) au comité directeur (citons pêle-mêle Alexis, Martine, Erwann…) d’autres assurent la commission arbitrage (Thierry, Philippe) ou le suivi de la buvette lors des grands rassemblements et des compétitions (Yann, Boule….), d’autres écrivent la JAChronique (ah bah oui c’est nous !).

Il y a celles et ceux qui donnent un précieux et inestimable coup de  main de façon spontanée au grès des besoins dans l’année (en particulier lors des compétitions des plus jeunes, des journées d’inscription…).

Et puis il y a les parents référents, que dis-je, les indispensables parents référents. Ceux qui découvrent le judo vont vite comprendre leur rôle clef. Vos enfants sont répartis par classe d’âge, et, s’ils mordent à l’hameçon, ils risquent de retrouver un certain nombre de leurs camarades de tatamis, tout aussi mordus, pendant toutes leurs années judo.

Peu à peu ils auront la possibilité de participer à des compétitions et des tournois (dès les poussinets). En général cela représente 4 à 5 dates dans l’année pour les plus jeunes puis cela peut monter à une douzaine pour les minimes cadets et juniors.

Ces compétitions se déroulent les week-ends souvent sur une grosse demi-journée. Y participer demande une organisation car notre discipline exige quelques prérequis importants.

Pour qu’un enfant participe à une compétition il doit avoir sa licence, son certificat médical son passeport de judo en règle. Il doit connaître sa catégorie de poids et doit se peser sur la balance du JAC. Il doit être à l’heure pour l’enregistrement puis la pesée officielle au dojo où se déroule la compétition, et disposer d’une ceinture rouge pour le différencier lors des combats.

Nos professeurs peuvent difficilement gérer seuls l’ensemble de ces données (au-delà de 15 compétiteurs on comprend aisément le casse-tête). C’est la raison pour laquelle nous avons les parents référents.

En général ils sont deux ou trois par catégorie d’âge, ils disposent de la liste des contacts des enfants du groupe et du calendrier des échéances de la saison. Ils peuvent ainsi se faire le relais auprès des autres parents lorsque les échéances approchent. Ils assurent la pesée au JAC dans la semaine qui précède la compétition, en collaboration avec le professeur organisent les détails pour les transports, récupèrent les papiers manquants par exemple.

Certains parents ont assuré ce rôle pour leur enfant dès les plus petites catégories d’âge, aujourd’hui ils suivent toujours leurs grands adolescents (devenus autonomes) et sont devenus amies et amis. Certains tournois d’excellence se déroulent loin de nos terres, cela devient l’occasion de week-ends sympas.

Bref, en un mot vous l’avez compris, être parents référents au judo mène à tout dans la vie !!!!

Pascal, le papa d’Ulysse (un cadet du JAC), a accepté cette année de mettre en place le système des parents référents. Vous pouvez vous rapprocher de lui  pour manifester votre envie de participer à la vie du club et ainsi créer les conditions idéales de la pratique du judo de vos enfants.

Comme disait le célèbre oncle Sam :

Arbitres et commissaires sportifs !

Depuis deux ans maintenant le JAC adopte une règle : point de Katas sans avoir officié en tant qu’arbitre ou commissaire sportif.

Les judokas du JAC sont prévenus. Le message est largement diffusé, mais une petite couche de plus est toujours la bienvenue.

Alors votre JAChronique vous le redit : chaque candidat au passage des katas devra obligatoirement avoir assuré au moins un arbitrage ou un poste de commissaire sportif au cours de la saison afin de pouvoir bénéficier de l’encadrement de Martine Riou notre professeur Es Kata.

Les tableaux des stages comme le calendrier des compétitions sont affichés sur le mur du bureau au dojo du croissant. Il suffit de prendre quelques minutes pour s’inscrire.

Philippe et Thierry nos deux référents de la commission sont prêts à vous donner toutes les explications nécessaires, vos professeurs sont également en mesure de répondre à vos interrogations.

Par ailleurs rappelons que la ligue de judo impose à chaque club des présences d’arbitres et de commissaires sportifs sur l’ensemble des compétitions. Le JAC et ses 517 adhérents n’échappe pas à la règle et doit assumer (c’est bien normal !) de nombreuses rotations.

A chaque poste non fourni le jour J le club écope d’une amende de 35 €. En deux saisons nous n’avons aucune pénalité, c’est une fierté et un rang auquel nous tenons particulièrement.

Soyez au rendez-vous, n’oubliez jamais que sans arbitres et commissaires point de compétitions.

Les compétitions justement parlons-en !

Ce week-end avait lieu à Angers au dojo régional la coupe régionale senior (l’équivalent de la deuxième division nationale). Pour cette compétition au plateau relevé le JAC présentait deux combattants : Micky et Aménophis nos jeunes représentants juniors.

Comme toujours nos deux JACmen (Micky en -60kg et Aménophis en -81kg) n’ont rien lâché et fait preuve d’engagement, des qualités cette fois-ci insuffisantes pour passer le cap de la 5ème place, néanmoins pleines de promesses.

Ils savent ce qui leur reste à faire pour atteindre leur objectif de 1ère division dans les prochaines saisons. Ils savent, qu’ils peuvent compter sur François notre professeur et sur le JAC pour les accompagner sur ce chemin.

Et puisque nous sommes au début de la saison, rappelons que le cours des cadets/juniors/seniors du mercredi soir est dédié aux compétiteurs, et, que le club bénéficie des talents de Maxime Chaigneau notre préparateur physique pour du travail sur mesure.

N’hésitez pas à venir à la préparation physique du samedi matin (9h00/11h00 au dojo du croissant).

Voilà cette 66ème JAChronique terminée ! Bon judo à toutes et tous, rendez-vous dans 2 semaines pour de nouvelles aventures.

JAChronique #65 – Une belle rentrée !

JAChronique #65 – Une belle rentrée !

En cet agréable mois de septembre, la rentrée bat son plein au Judo Atlantic Club. Nous avons officiellement passé le cap des 500 licenciés ! Merci à vous pour la confiance que vous accordez à nos équipes bénévoles et enseignantes !

Pour que ce démarrage se passe au mieux, cet opus sera consacré au fonctionnement de l’association et aux règles de base qui sont le ciment d’une bonne saison.

Pour les informations administratives (le suivi d’une inscription, des demandes d’informations), sur la porte bleue du bureau du JAC, vous pourrez consulter les horaires des permanences de notre secrétaire Aurélie.

Pour commander un nouveau Judogi (tenue du judoka), merci de prendre contact avec le professeur qui saura vous conseiller.

Pendant les cours de Judo 

Les indispensables :

  • Une bouteille d’eau
  • Une trousse de soins (pansements, strap, une paire de ciseaux)
  • Des claquettes pour se déplacer hors du tatami.

Hygiène et savoir vivre:

  • Avoir les pieds et les mains propres pour pratiquer le judo
  • Se couper les ongles des doigts et des orteils 
  • Un judogi  propre
  • Merci de vous changer dans les vestiaires prévus à cet effet

Vos enfants sont entre de bonnes mains, merci de ne pas intervenir pendant le cours :

  • pour habiller votre enfant (refaire son nœud de ceinture par exemple)
  • « coacher » votre enfant pendant sa pratique

Le laisser se débrouiller ou de demander de l’aide aux autres judokas présents sur le tatami, fait parti de l’apprentissage. Laissons vivre cela !

Cette année, la JAChronique paraîtra une fois toutes les deux semaines.

En vous souhaitant une magnifique saison ! 

Quelques dates

  •  Samedi 22 Septembre : 14:00-17:00 => Stage de rentrée n°1 des arbitres et commissaires sportifs au dojo du Croissant. Ce stage est obligatoire pour officier cette saison.
  • Dimanche 7 Octobre : 9:30-11:30 => Stage KATA n°1 au dojo du Croissant