fbpx
Sayonara Yann

Sayonara Yann

Sayonara Yann,

Il y a quelques jours, le 26 septembre dernier, une bien triste nouvelle est tombée. Yann, notre Mokak, notre Yannou, notre lapin des îles nous a quitté.

Yann était l’un des piliers du club qui l’a connu gamin. Il gravit tous les échelons du JAC. Investi dans la vie du club, il était membre du comité directeur (trésorier pendant plusieurs saisons), on le trouvait dans tous les bons coups du JAC.

Sur les tapis ,Yann était un gradé (3ème dan) généreux et patient. Il incarnait parfaitement notre maxime : entraide et prospérité mutuelle, jamais avare de conseils et de disponibilité, il prenait de son temps pour  aider les autres.

C’était également un très bon arbitre régional, qui œuvrait aussi pendant ses weekends.

Il avait ce don de donner le bon conseil sans se prendre au sérieux, il savait être précis et son attention vis-à-vis des autres le rendait juste. 

Pendant longtemps Alexis et Sacha, ses fils, ont porté les couleurs du JAC, ce dont il était très fier. Avec Cécile, ils faisaient partie du noyau central de la famille du JAC.

Yann était un drôle ! Un rigolo, blagueur, sans doute un clown triste en secret. Sa disparition nous laisse un vide immense. Au dojo, sur les tatamis, sa voix résonne en nous. 

Kénavo Yann, tu auras toujours ta place en bout de ligne pour le salut.

Yann, tu resteras dans nos cœurs.

Modèle article

JAChronique #75 – Une belle rentrée !

Bonjour à toutes et Tous,

Quel bonheur de vous retrouver pour la 75ème Jachronique qui ouvre cette saison 2019/2020. Une saison anniversaire pour le JAC qui fête ses 40 ans.

Au passage, nous sommes déjà 500 !!!!

Pour les nouveaux lecteurs sachez que cette jachronique vous donne régulièrement des news de votre club le Judo Atlantic Club.

Pêle-mêle y passent les résultats en compétition, les news des judokas, des points arbitrage, les annonces de ceinture noire etc etc. 

En un mot la Jachronique est l’écho de la vie du JAC !

Des nouveaux visages !

Pour démarrer ce 75ème opus nous sommes très heureux d’annoncer les arrivées de nouveaux professeurs : Johanna, Lucie et Tanguy ont rejoint Dominique François et Jérémy.

Bienvenus à eux 3.

Avoir son matériel : c’est indispensable !

Comme chaque année nous relayons la parole des professeurs qui rappellent aux élèves qu’il est indispensable d’avoir son matériel pour pratiquer en toute sérénité notre sport, à savoir : des claquettes pour les allers et venues dans l’enceinte du dojo, une gourde et une petite trousse de premiers soins avec quelques sparadraps, du désinfectant des bandelettes de straping et des compresses.

Vous pouvez vous rapprocher de Guillaume Querrec un judoka du groupe senior qui commercialise des trousses de premiers soins aux couleurs du JAC !

Arbitres et commissaires sportifs du JAC

Les professeurs l’ont martelé depuis la reprise des cours mais une piqûre de rappel supplémentaire peut-être utile : sans arbitres ni commissaires sportifs il ne peut y avoir de compétition. Le JAC comme tous les clubs de la fédération doit fournir un quota de représentants par compétition. Un tableau est affiché à l’entrée du bureau avec toutes les dates jusqu’en juin 2020.

Nous sommes fiers au JAC d’honorer toutes les convocations et accessoirement d’éviter les amendes de 35€ à chaque poste non fourni.

On peut arbitrer ou devenir commissaire dès la catégorie minime et le grade de ceinture orange à condition d’avoir suivi un stage. Les dates des stages sont également affichées au club. En général ils se déroulent les samedis sur une demi-journée de 2 ou 3 heures.

Une fois le stage effectué il suffit de s’inscrire sur le tableau pour une compétition. Au regard du nombre de licenciés, si tout le monde joue le jeu, vous ne devriez pas avoir à assurer plus deux postes au cours de la saison. 

Sachez que nous obligeons tous les élèves qui veulent passer leur kata à être arbitre ou commissaire. 

Mais sachez aussi que c’est un bon moyen de progresser que d’arbitrer ou observer les combats depuis le poste de commissaire. En changeant son point de vue sur le judo on emmagasine de nouvelles informations qui nous serons fortes utiles dans notre pratique. 

Philippe et Thierry qui ont la charge bénévole de l’organisation sont à votre disposition pour vous aider. Les professeurs sont également à votre écoute. 

Parents référents

Pour les parents des catégories poussins, benjamins et minimes nous vous rappelons que nous avons besoin de parents référents. Etre parent référent c’est simplement avoir la liste des autres parents avec leurs coordonnées afin d’aider les professeurs à diffuser les informations tout au long de la saison pour les compétitions par exemple, ou à organiser des moments de convivialité. 

Chaque année 3 ou 4 parents par catégorie s’engagent à nos côtés et cela s’avère précieux. N’hésitez pas à vous manifester auprès des professeurs ou d’Aurélie la secrétaire administrative du club (dont les jours et horaires de présence sont affichés sur la porte du bureau du JAC au dojo du croissant) si vous êtes volontaires.

Sponsors et mécénat

Le JAC comme toutes les associations sportives a besoin de fonds pour vivre et pérenniser son action. 

Le club est en recherche de partenaires financiers. Il y a probablement au sein des adhérents ou des parents d’adhérents des chefs ou dirigeants d’entreprise, des artisans, des commerçants ou des salariés qui sont intéressés par du sponsoring ou du mécénat défiscalisé. 

Vous pouvez vous rapprocher du bureau ou du comité directeur du JAC afin d’en discuter. Vous trouverez les coordonnées sur le site du club www.judojac.fr

Katas et UV technique

Cette saison encore nous pouvons compter sur les précieuses présences de Martine et Stéphanie pour encadrer les candidats au passage de grade. Les vendredis de 19h30 à 21h30 une partie des tapis sont dédiés au travail spécifique en vue du passage des kata et ou de l’UV technique. 

Nos deux enseignantes bénévoles sont à votre disposition. Les dates des différents stages sont également affichées à l’entrée du bureau.

Manifestez vous et engagez-vous sérieusement.

Un créneau du samedi matin 

Cette saison François notre professeur propose un créneau de pratique le samedi matin au dojo du croissant. Travail technique spécifique pour les compétiteurs, judo ne-waza, préparation physique, préparation mentale aux compétitions, c’est à la carte et sans obligation.

Chacun y trouvera son bonheur !

Le Taïso et ça repart !

Nous en avons parlé lors de précédentes JAChronique, le taïso (la préparation physique du samouraï) est une pratique hyper bénéfique qui s’adresse à tout le monde (les non judoka sont donc bienvenus) quelque soit son état de forme ou son âge.

Vous trouverez un article complet sur la page dédiée au Taïso

Le JAC propose deux créneaux de taïso : le mardi de 19h30 à 20h30 avec Johanna au dojo du croissant et le jeudi de 20h00 à 21h30 au dojo de la Noé Lambert avec Jérémy.

Le comité directeur à votre service !

Le JAC est animé par un comité directeur bénévole qui se réunit tous les mois afin de gérer la vie du club. C’est à la fois une boite à idées et l’incarnation d’une vision des projets du club. 

Le CD est toujours prêt à accueillir les bonnes volontés. Celles et ceux qui veulent s’investir dans la vie du JAC ou qui souhaitent développer un projet sont les bienvenus (y compris les plus jeunes à partir de cadet). 

Vous trouverez le trombinoscope sur le tableau à l’entrée du bureau du du JAC au dojo du croissant. Surtout manifestez-vous vous êtes les bienvenu ( e ) s !

Sachez enfin, que cette JAChronique est également ouverte. Quiconque souhaite faire paraître un article est le bienvenu.

Sur ce, comme dirait l’autre, va falloir que j’y aille.

Belle saison à toutes et tous,

Hajime !

JAChronique #74 – Un joyeux mois de Mai

JAChronique #74 – Un joyeux mois de Mai

Tagada tagada, voilà la JAChronique !

(sur l’air des Daltons de Joe Dassin)

Nantes-Tokyo à vélo ! Le pari d’un JACman

Pour ouvrir le bal voici d’abord des news de notre cycliste judoka Jean-Christophe parti voici un mois en direction de Tokyo (rien que ça).

Aux dernières nouvelles JC attaque les Alpes autrichiennes en pleine forme.

Vous pouvez suivre ces aventures sur sa page facebook :

La JAChronique lui renouvelle toute son admiration pour l’accomplissement de ce rêve (parce que la vie ne vaut que pour cela) !

La ceinture noire de Blanche, un bel oxymore ! 

En ce 10 Mai Blanche une jeune judoka (oui judoka ne se féminise pas !) du JAC recevait son 1Er Dan. Blanche ouvre ainsi le compteur de cette saison des remises de grade.

Bravo à elle pour avoir atteint cette étape clef dans la vie d’un judoka. 

Grace à son sérieux, son enthousiasme et son application (des qualités qui collent bien à son talent), Blanche a obtenu ce grade avec l’aide de sa partenaire Sabina et de ses professeurs Martine Riou pour les katas, Stéphanie Clouteau pour l’UV technique et François Bard pour l’ensemble du travail.

Merci également à ses parents qui nous ont gratifié d’un after-cérémonie 5* !

La JAChronique au nom du comité directeur du JAC et l’ensemble des judokas félicitent et remercient encore Blanche pour ce très beau moment, qui enrichit d’une nouvelle pierre l’histoire du club.

Le Tournoi des petits  ! Une belle réussite.

Ce 12 Mai après-midi le dojo du croissant résonnait des voix des petits as inscrits pour le tournoi annuel du JAC ouvert aux poussinets et poussins. 

Ils étaient encore près de 150 judokas à monter sur les 13 surfaces de combat pour ce tournoi organisé par votre club.

En 2 heures chrono l’ensemble de la manifestation s ‘est déroulée dans une belle ambiance conviviale et joyeuse.

Merci à la soixantaine de bénévoles (parents non judokas, judokas de tous les âges) qui a permis le bon déroulement de ce moment important dans la vie du club.

C’est partie remise pour l’année prochaine ! Retrouvez les photos de la journée sur le site du club

Le stage Technique annuel du JAC. Sergei au top !

Le week-end du 27 et 28 avril se déroulait le stage technique annuel du JAC sous la houlette cette année de Sergei Aschwanden, multi-médaillé olympique, mondial et européen.

Avec sa bonne humeur sa pédagogie moderne, enjouée et joyeuse, le champion suisse nous a emporté dans son judo technique et rapide.

Le samedi les plus petits ont pu se régaler et travailler avec plaisir.

Retrouvez les photos de la journée sur le site du club

www.judojac.fr

Le dimanche les adultes ont passé une journée exceptionnelle en compagnie de Sergei pour près de 5 heures de judo engagé et technique.

Merci à tous les participants et encore mille mercis à Sergei Aschwanden pour avoir partagé son expérience.

Jérémy avec les petits, un samedi matin sur les bords de l’Erdre

Au JAC on ne partage pas uniquement des moments sur le tapis mais aussi en dehors.

Les baby judoka se sont mués en baby randonneur pour une jolie balade sur les bords de l’Erdre (7,5 km tout de même!).

Au programme découverte des environs, ramassage des déchets, quizz judo/nature et un pique nique bien mérité !

balade des baby judo

Côté résultats, une belle moisson de printemps !

Le 27 avril se déroulait le championnat régional individuel Benjamin à Angers.

Voici les résultats de nos jacmen : 

Maëva en bronze !
Guénolé non classé
Lucas non classé
Et Maxim en or !

Le 28 Avril Championnat régional minime par équipe

L’équipe masculine du JAC remporte le titre et la médaille d’or. Bravo à Zacharie, Hélori, Kaëlig, Titouan, et Ramsès sans oublier Aurélien qui n’était pas de la partie régionale pour cause de bras dans le platre.

Le 28 Avril Championnat régional senior ceinture de couleur

Vincent en -81kg prend la 2ème place

Abdou en -66 kg en OR sur la plus haute marche

Le 04 Mai  ½ finale du championnat de France senior

Chez les garçons Aménophis en -81kg livre une très belle bataille mais la concurrence est rude à ce niveau et notre judoka termine à la 9ème place.

Salomé chez les féminines se blesse au premier combat et termine la journée aux urgences heureusement rien de grave. Notre JAcwoman repart le bras en écharpe. 

Nous lui souhaitons prompt rétablissement.

Le 05 Mai Critérium technique benjamins.

Nos JACkids ont pu exprimer leur Judo, avec une joie intense. Bravo à nos benjamins 1ère année

– Antonin et Victor terminent 3ème de la catégorie ceinture orange 
– Paul et William terminent 5ème

Merci à Gaétan pour sa présence généreuse sur les cours et sur les compétitions, qui passe ainsi le relais aux plus jeunes.

C’est ça l’esprit JAC, école de Judo.

Le 11 Mai Championnat régional par équipe départementale Benjamin

(vous avez bien lu)

Maxim et Guénolé judoka du JAC étaient sélectionnés dans l’équipe de LOIRE-ATLANTIQUE qui prend une très belle deuxième place.

Régions cadets

Un grand bravo aux cadets qui ont combattu à Angers le samedi 18 Mai au championnat régional cadets en vue de se qualifier à la coupe de France et au championnat de France Espoir. 

Victor se qualifie à la coupe de France en décrochant une belle médaille de bronze

Emre se qualifie au championnat de France Espoir en terminant également 3ème de se catégorie.

Bravo à Romain, qui, pour sa première sortie en -66kg se classe 7ème. 

Bravo à Noam qui termine 6ème.

Bravo à Baptiste, Enzo, Thomas qui ont combattu sans parvenir à se classer.

Merci à Erwann, Micky et Billy qui ont arbitré durant tout le week-end

Noam et Emré
Baptiste, Thomas, Enzo, Victor et Romain

Régions seniors

Seul Micky était présent lors de cette compétition. Il n’est pas parvenu à faire un bout de chemin dans cette expérience de nouvelle catégorie. 

Coupe de France par équipes de départements Minimes

 Ce samedi, Zach, Titouan, Ramsès, Rose-Lynn et Kaëlig étaient qualifiés en tant que titulaires dans l’équipe de Loire-Atlantique pour la coupe de France.

L’équipe masculine termine son chemin en 1/4 de finale ce qui est une très belle performance. 

L’équipe féminine termine son parcours en 1/32ème de finale. 

Bravo à eux 5, qui ont fait une très belle saison !

Un grand bravo à Baptiste qui a arbitré cette compétition de haut niveau et qui s’est même offert le luxe d’arbitrer la finale !

Merci à Philou et à Dom pour avoir accompagné et soutenu ces équipes !

C’est la fin de cette 74ème JAChronique, merci de nous avoir lu, mais avant de quitter votre écran, trois choses importantes :

  1. N’oubliez pas de vous réinscrire pour l’année prochaine 
  2. Venez à la fête du club le vendredi 14 Juin 2019 à 18h
  3. Les cours se termineront le vendredi 28 juin 2019 

À bientôt !

JAChronique 73 : Sur la route du JAC

JAChronique 73 : Sur la route du JAC

En selle pour cette 73ème JAChronique.

Tous derrière Jean-Christophe, l’un de nos judokas qui vient de partir tranquillement à bicyclette direction le JAPON. Oui oui le JAPON à vélo ! Nantes, Tokyo par la route. A la cool Raoul. Jean-Christophe, s’est découvert cette envie l’an dernier après un périple entre potes Nantes Séville par la côte (3003 kms rien que ça).

Jean-Christophe

Lundi notre jeune ingénieur a pris la route plein Est direction le soleil levant. Nous pourrons suivre son aventure via sa page facebook dédiée, où il tachera de poster de temps en temps des photos et news. https://www.facebook.com/RayonsDuLevant/

Le voilà parti pour au moins 12 mois (le temps de son congé sans solde !). Rien que de l’écrire j’ai mal aux guiboles.

En tout cas la JAChronique lui souhaite bon vent bonne route et ADORE le projet un peu fou, beaucoup génial, passionnément authentique.

Si certains veulent le rattraper, il va falloir partir vite….

Prochaine étape : Angers pour le régional

Nos cadets se présentaient le samedi 23 mars au dojo du croissant pour la première étape de la coupe et du critérium de France.

Bravo à nos valeureux cadets qui se sont qualifiés pour le championnat régional à Angers qui aura lieu le 18 mai.

Du côté des shiaïs ça bouge.

Le dernier shiaï, (les shiaïs sont ces compétitions réservées au passage de dan), a livré un joli lot d’émotions pour les JACwomen and men (et pas que).  Bravo à Blanche qui boucle l’acquisition des 100 points nécessaires à l’obtention du 1er dan. Ca sent bon la remise de ceinture (ça commence à nous manquer).

Sabina sa partenaire, dans cette belle aventure, ne saurait tarder.

Du côté des garçons, Jean-Claude et Pascal grappillent tranquillement leurs points, tandis que Micky et Billy les frangins ont mis un gros coup d’accélérateur pour les points de leur 3ème dan.

Gros coup de chapeau et salut amical à Alexis de l’ASB Rezé qui vient de marquer ses 100 points (ironie et beauté de l’histoire en battant Pascal d’un ippon). Alexis vient nous rendre visite de temps en temps lui qui fut un JACman il y a quelques années. Bravo à lui et félicitations chaleureuses de la part de l’ensemble du JAC.

Tout cela sent le printemps et ses remises de ceinture…

En attendant Martine et Stéphanie Assurent la formation des prochains candidats tous les vendredis. 

Rappelons qu’en échange du temps et du savoir de nos éminentes professeures, le JAC demande aux élèves de s’engager dans un arbitrage ou un commissariat sportif sur la saison. C’est le minimum que chacun doit assumer pour que tout roule !

Certains ne jouent pas le jeu, il faut corriger le tir pour le bien collectif.

Des poussins qui poussent

Il y a deux semaines nos poussins combattaient au dojo du croissant pour le championnat départemental. C’est une épreuve intéressante. On y voit déjà de très belles choses et l’engagement est toujours au rendez-vous.

Achour 1er, Martin 3ème, Yousra 3ème, Arthur 7ème, Raphaël Non classé, Baptiste Non classé

Bravo à eux pour ce parcours !

Des seniors de couleur au beau fixe

Ce dimanche 24 c’était au tour des ceintures de couleur senior de se frotter au gratin départemental. Objectif, décrocher une place pour les régions.

Entre les blessures et les méformes seuls 3 jacmen étaient de la partie cette année, mais quels talents.

Abdou, Tarik et Vincent ont montré de très très belles choses. Abdou et Vincent décrochent de superbes 2ème place Tarik lui accroche la 7ème place qui devrait tout de même lui ouvrir  la porte de l’échelon supérieur.

Merci aux arbitres et commissaires (Salah, Aurélien, Romain, Antonin et Christophe) ici sur la photo avec Tarik, Abdou, Vincent et François Bard notre coach.

Des minimes majuscules

En ce dernier WE de mars 5 minimes du JAC avaient rendez-vous à Villebon sur Yvette (Horner) pour le championnat de France individuel (le gratin de cette classe d’âge).

Rose-Lynn, Zacharie, Kaëlig, Titouan et Rasmsès étaient attendus pour cette échéance.

Nos jeunes pousses ont réussi une très belle compétition ; Zacharie, Titouan et Kaëlig chutent en 1/8 de finale, Rose-Lynn en 1/16ème et Ramsès malheureusement ne sort pas de se poule qualificative (malgré un ippon magistral sur sa victoire).

Samedi, Zacharie prenait le départ de la journée en -38kg. Vice-champion de France en titre des -34kg, le challenge de taille d’être sur le podium de cette nouvelle catégorie de poids était relevé. Il gagnait ses deux combats de poules avec brio, puis remportait son 1/16ème de finale. En 1/8ème de finale, il perd en se faisant contrer juste avant le gong final.

Dimanche, Kaëlig montrait la voie avec classe en marquant deux beaux Ippon sur ses premiers combats. En 1/16ème, la victoire fut plus serrée et en 1/8ème il ne trouva pas la solution face à son vis à vis.

Le Tai Otoshi de Kaëlig : magnifique !

Une belle compétition pour Kaëlig, qui, coaché par son papa, Philippe, nous a fait vibrer pendant tous ses combats !

La complicité père-fils !

Titouan démarrait fort en faisant tomber ses adversaires sur le dos sur chacun de ses trois premiers combats. Malheureusement son joyeux chemin s’arrête en 1/8ème face à un judoka plus expérimenté.

Bravo également à Rose-Lynn, qui sort de sa poule de trois en mettant un superbe tani-otoshi. Elle tombera en 1/16ème en combattant avec toute son énergie, en vain.

Ramsès, démarra la journée en se faisant surprendre dès le début de son 1er combat sur un joli balayage. Sur son deuxième combat, il envoya un magnifique O-Goshi compté « Ippon », mais qui ne lui permettra malheureusement pas d’atteindre les phases finales (aux points).

Titouan et Ramsès

Beaucoup ont pu suivre sur Judotv.net les combats en direct et grâce à Fabienne reporter live du week-end nous avons bénéficié des infos en temps réel.

Merci à tous pour ces belles émotions. Bravo aux combattants et aux professeurs qui ont permis que cette aventure prenne forme !

Clémenceau / JAC en eaux vives

Cette semaine 5 élèves du lycée Clémenceau membres du JAC (Mohamed-Amine, Romain, Léo, Ulysse et Virgile) prenaient la direction de Vittel avec leur professeur de sport et un camarade judoka pour le très relevé championnat de France UNSS (le sport scolaire).

Outre le fait de s’octroyer 2 jours de pause scolaire, nos jacmen se sont envolés pour une super aventure humaine qu’ils garderont à coup sur gravés en eux pour toujours.

Bravo à Ulysse qui se classe 5ème de ce championnat de France scolaire !

Département seniors

Nos seniors, jeunes seniors combattaient au croissant ce 6 avril, en vue de ce qualifier pour les 1/2 finale des ch. de France 1D.

Bravo à Salomé qui revient sur la compétition en France, et qui s’offre une belle seconde place avec de jolis mouvements !

Bravo à Aménophis qui sort second de la dense catégorie des -81kg, avec son judo toujours aussi agréable à regarder autant par son dynamisme que sa technicité !

Bravio à Micky qui se classe lui aussi second de la catégorie des -66kg après de magnifiques combats dans une catégorie de poids qu’il découvrait ce jour-là ! chapeau bas !

Bravo à Pascal qui ne sort pas de sa poule en -90kg où il a eu fort à faire … avec le sourire comme toujours !

Un grand bravo à nos amis du Sakura qui sont venus s’amuser sur cette compétition, montant eux aussi sur le podium !

L’équipe minime masculine Championne de Loire-Atlantique

Bravo à Ramsès, Enguerrand, Zacharie, Kaëlig, Titouan, Helori et Aurélien pour leur belle compétition ! Rendez-vous à Angers les régions !

Les France Cadets 1D

Cette année, ce n’est pas un judoka du JAC qui s’est qualifié au France 1ère division cadets, mais bien trois !

Titouan, Nikita et Ulysse.

Dans la catégorie des -60kg, Titouan, perd son premier combat d’un Waza Ari (avantage de marque cf le hors série sur les valeurs écrit par Thierry De la Fournière).

Titouan au kumi kata. Crédit photo : Stéphane B.

Ce combat sera le seul de la journée pour notre Jacman. Son adversaire du jour échouera en 1/4 de finale et se classera tout de même 5ème du championnat.

Chez les -73kg, catégorie où évoluent Nikita et Ulysse, les premiers tours étaient denses. Nikita sort vainqueur de son 1/32ème de finale avec un magnifique Uchi-Mata Zukashi (esquive de l’attaque Uchi-Mata), qui donnera Ippon !

Le tour suivant sera plus compliqué. Nikita s’incline face à un judoka qui ira jusqu’en en 1/2 finale pour terminer 5ème par la suite. Cette montée en demi-finale, permet à Nikita d’être repêché et lui offre alors une nouvelle chance d’accrocher maximum une 3ème place.

Nikita se fera sortir au premier tour de repêchage sur un judoka coriace qui utilisa le ne-waza (travail de sol) pour défaire notre Jacman.

Bravo Nikita pour cette belle victoire à ce niveau-là et surtout pour le parcours de ces années de cadets.

Ulysse, quant à lui, sautait un tour et démarrait directement en 1/16ème de finale. A la suite d’un combat qu’il menait d’un waza-ari, il se faisait remonter au score sur une action litigieuse en sortie de tapis, emmenant au passage deux photographes ! Il reprendra un autre waza-ari en fin de combat synonyme de défaite. Il ne sera pas repêché.

Bravo à nos trois lascars, pour cette saison. Bravo également, à tous les judokas du JAC qui ont oeuvré pour ce soit possible. Merci au JAC et à son comité directeur de mettre les moyens en oeuvre pour que nos jeunes puissent fouler les tatamis de France et de Navarre.

Un grand merci aux parents qui accompagnent et qui sont toujours dans un esprit sain, joyeux et positif que nous rencontrions victoires ou défaites.

Merci à vous tous pour être aussi nombreux à tous lire à chaque fois !

Merci à tous les arbitres, les commissaires sportifs présents sur les compétitions. Une spéciale dédicace et un énorme bravo à Erwann dit PeeWee, qui a officié en tant qu’arbitre lors des championnats de France Cadets 1ère division.

N’oubliez pas, ce week-end il y a le stage avec le magnifique Sergei Aschwanden, combattant de renommée internationale et professeur de judo fantastique !
Le stage pour les enfants (poussins-benjamins) se déroulera le samedi 20 avril, l’après-midi et le stage pour les judokas de minimes à seniors se déroulera dimanche 21 avril, toute la journée !



Hors série Arbitrage – Les valeurs

Hors série Arbitrage – Les valeurs

Les valeurs

Lors de précédents articles je vous ai parlé des officiels, de la tenue, et de la garde (le kumi-kata).

Nous supposons maintenant que les deux judokas sont en plein combat de compétition (shiai) à différencier du randori (combat d’entrainement ou l’on évolue sans blocage et dans la recherche d’une progression de son judo). Le but du shiai est la recherche du Ippon. L’arbitre doit donc valoriser les techniques et pénaliser tout ce qui ne va pas dans ce but. Pour obtenir un ippon il y a cinq options :

1. Ippon sera donné quand un combattant projette son adversaire sur le dos en effectuant une technique ou un contre avec maîtrise et un maximum d’efficacité 

Les critères pour le Ippon sont donc : 

Vitesse, 

Force, 

Sur le dos, 

Contrôle jusqu’à la fin de la chute

Une action en déroulé peut être évaluée Ippon uniquement si il n’y a pas de temps d’arrêt jusqu’à la fin de l’action et si le déroulé a lieu dans les axes suivants :

2. L’un des combattants marque deux Waza-Ari (Cf. suppra). 

3. Au sol, l’un des combattants immobilise son adversaire pendant 20 secondes sans discontinuer. Si l’immobilisation a commencé dans la surface de combat ou immédiatement après une projection hors de la surface de combat, le fait de sortir de la surface de combat ne l’interrompt pas. 

Pour les poussins, benjamins et minimes ce sont les trois seules options, à partir de cadet il est aussi possible d’effectuer des techniques jugées plus dangereuses

4. L’un des combattants effectue une clé de coude (Kansetsu-waza) à son adversaire qui abandonne soit en frappant deux fois le sol, ou une surface à portée de main ou de pied soit en criant : « Maïta » (Abandon en japonais). Pour la catégorie des cadets l’arbitre peut estimer que la technique est efficace et annoncer Ippon avant même que Uke (celui qui subit la technique) n’abandonne, ce afin de préserver son intégrité physique.  A noter que les clés sur les autres articulations (poignets, épaule et a fortiori genoux ou chevilles) sont interdites et entraînent la disqualification (hansoku-make)  immédiate de celui qui l’effectue. 

5. L’un des combattants effectue un étranglement (Shime-waza) à son adversaire qui abandonne dans les mêmes conditions que précédemment. L’étranglement peut être porté avec le kimono, avec les mains, les bras et même les jambes. Par contre, il est interdit d’utiliser la ceinture, le bas de la veste ou seulement les doigts. Il peut arriver que certains judokas refusent d’abandonner et perdent connaissance. Dans ce cas Ippon est annoncé aussi. Une fois l’étranglement relâché à l’annonce du Ippon, le sang repasse et le judoka reprend connaissance très rapidement, c’est impressionnant mais peu dangereux. Il convient tout de même de l’éviter, si vous sentez que vous êtes « pris » abandonnez.

Pour annoncer Ippon l’arbitre lève le bras droit au dessus de sa tête et annonce « Ippon » le combat est terminé.

Quand il y a eu deux Waza-ari l’arbitre annonce Waza-ari awasete Ippon. Il fait le geste du Waza-ari puis celui du Ippon directement.

Si une projection est effectuée mais qu’il manque l’un des critères du Ippon elle sera annoncée « Waza-ari » (ce qui signifie demi-point) dans ce cas l’arbitre tend le bras à horizontale à hauteur d’épaule .

C’est ce qui arrive lorsque la projection manque de vitesse, de force ou de contrôle mais le plus souvent c’est parce que l’adversaire n’est pas projeté assez largement sur le dos ou qu’il roule sur le dos suivant l’un des axes suivants :

Il y a encore deux ans il existait une autre valeur, le Yuko qui était attribué lorsque l’adversaire était projeté sur le coté. Désormais, dans ce cas aussi l’arbitre annoncera « Waza-ari ». Cette notion de coté est assez complexe car elle dépend principalement de la position du bras qui se trouve entre le corps et le tapis. Plutôt qu’une explication voici  quelques  photos pour vous aider à apprécier les situations dans lesquelles il y a waza-ari et celles dans lesquelles il n’y a rien : 

WAZA-ARI

PAS WAZA-ARI

Par ailleurs, il est aussi possible de marquer Waza-ari au sol, pour cela une seule solution : immobiliser l’adversaire entre 10 et 19 secondes. Moins de 10 secondes ça ne compte pas (ou presque comme on le verra dans un prochain article sur les critères de décision)

Pour ne rien arranger à la simplicité des règles sachez qu’il y a plusieurs niveaux de règles d’arbitrage. L’arbitrage « National » concerne l’ensemble des compétitions nationales, régionales et départementales à l’exception :

-Des 1/2 finales et championnats de France individuels 1ère division cadets, juniors, seniors et du championnat de France par équipes seniors 1ère division

-Des tournois Label Excellence et Label A cadets, juniors, seniors et Excellence Vétérans 

Dans le système d’arbitrage « National » tout se passe comme je viens de vous l’exposer. Par contre dans les compétitions exclues de ce système (donc du plus haut niveau) il faut ajouter que :

Lorsque l’adversaire est projeté sur les deux coudes ou les deux mains cela vaudra là aussi un Waza-ari. Là encore une bonne photo c’est plus claire :

Pour être tout à fait complet il faut ajouter que lorsque l’adversaire fait un pont entre la tête et les pieds afin d’éviter que son dos ne touche le tapis, l’on considère que cela vaut là aussi Ippon. C’est simple : « le pont c’est Ippon »

Merci de m’avoir lu et à bientôt

Thierry

JAChronique #72 – Ainsi passe l’hiver au JAC ?

JAChronique #72 – Ainsi passe l’hiver au JAC ?

JAC women, JAC men, voici de quoi lire au coin du feu avec cette 72ème JAChronique.

Ouvrons d’abord cet opus en souhaitant un prompt rétablissement à Fabienne qui s’est rompu le tendon d’Achille sur les pistes de ski. Fabienne judokate émérite, maman de judokas brillants (Titouan et Zacharie), épouse de judoka divin (Dominique), l’ensemble du CD et du club te souhaite tout le meilleur pour ta convalescence.

Breaking news of the world !

En Irlande, pendant les vacances, Salomé notre brillante étudiante en STAPS a participé et remporté le championnat par équipe universitaire de judo. 

Bravo à notre excellente judokate, qui a su exporter avec brio le JAC talent outre-manche.

Félicitations à elle qui a également décroché une médaille d’argent en individuel.P

Salomé sur les tapis irlandais

Salomé sur les tapis irlandais

Un bon petit week-end début Mars !

Les petits AS au RDV

Comme le veut la tradition le Comité Départmental de Judo 44 organisait son tournoi annuel  des Petits As pour les poussin(e)s au dojo du croissant le 02/03.

Le JAC présentait 2 équipes mixtes (c’est encore autorisé pour cette catégorie). La règle pour ce tournoi est que chaque équipe doit venir avec un arbitre. Règle intéressante qui rappelle que sans arbitre ni commissaire sportifs point de compétitions.

Nos jeunes pousses connaissaient des fortunes diverses lors de ce tournoi relevé ou les équipes du département en décousent sérieusement. L’équipe 1 prend une belle 5ème place alors que l’équipe 2 ne se classe pas malgré de belles choses. 

Comme toujours à cet âge les tournois sont des révélateurs : 

Si l’enjeu et la pression sont bien différents que pour les plus grands l’insouciance et la fraicheur des 8/9 ans, devant ces événements, sont assez singulières. Le fait d’être en équipe est un dynamiseur incroyable.

Nos jeunes JACmen se galvanisaient et se transcendaient offrant un joli spectacle toujours plein d’émotions. Les combats d’1mn30’’ sont si intenses, qu’ils emportent combattants comme accompagnateurs dans un grand 8 émotionnel.

Nos petits as n’ont pas démérités au cours de cette journée ou il y eut des pleurs, des beaux mouvements, quelques gamelles, des accolades et de jolis sourires pour ponctuer le tout.

Bravo à eux ! Merci à tous les encadrants (coachs, arbitres, commissaires sportifs, parents et supporteurs).

Place aux adultes ! 

Même jour, même dojo, autres catégories. L’après-midi le JAC présentait 2 équipes au championnat départemental par équipes séniors.

Chez les ceintures de couleurs (de orange à marron) ils étaient 5 combattants (Abdou et Thomas en -68 kg, Vincent en + de 68 kg et Sylvain et Pierre-François en +78 kg) pour former l’équipe, chez les ceintures noires on retrouvait  Micky, Billy, Tristan, Aménophis, Virgile et Pascal (qui sont tous cadets ou juniors).

Nos 2 équipes décrochent le bronze après de belles choses de part et d’autre. 

Bravo à nos combattants qui ont su se mobiliser et faire corps tout au long de cet après-midi.

Les équipes Kyus et ceintures noires réunies.
Billy, Aménophis, Pierre-François, Abdou, Sylvain, Tristan, Brice, Thomas, Vincent, Micky, Virgile, leur coach François et leur fidèle supporter Alex !


Merci aux commissaires sportifs et arbitres ainsi qu’à l’ensemble des supporteurs.

Et de trois pour les « France » cadets !

Le week-end dernier fut également riche en émotions.

Un troisième judoka du JAC se qualifie au championnat de France cadets 1ère Division, en la personne de Titouan Dijol !

Un parcours ponctué d’actions fortes et d’un judo riche aussi bien au ne-waza (travail de sol) qu’au tache-waza (travail debout). Il se classe seconde de la compétition après une finale menée jusqu’à 20″ de la fin où il se relâche et laisse son adversaire du jour l’emporter.

Un immense bravo à lui, qui mouille le judogi quotidiennement sur le tatami du pôle espoir de Nantes, du JAC et du Codam à Orvault où enseigne son papa Dominique.

Merci à tous les professeurs qui s’occupent de lui et qui lui apportent chacun à leur façon un angle de vue différent pour qu’il progresse avec style.

Bravo à Mohammed-Amine, Emre et Thomas qui ont également participé à cette 1/2 finale nantaise des championnats de France, sans réussir à se qualifier.

Ulysse, Nikita et Titouan seront donc présents au championnat de France les 13 et 14 avril prochains au Dôme de Villebon sur Yvette (91).

Vous pourrez les suivre en direct sur le site JudoTv.

Titouan, sur la deuxième marche du podium. A ses côtés, Dominique, dite « Mamy » présidente du JAC, qui l’a vu grandir et évoluer sur les tatamis, lui a remis sa médaille du jour.

Les benjamins et les benjamines au département

Le dimanche se déroulait le championnat de Loire-Atlantique benjamins/benjamines.

Chez les filles c’était pour certaines une première sortie.

Seule Maëva parvient à se qualifier pour le championnat régional.

Un grand bravo à Loïse, Capucine et Perrine qui ont combattu également sans parvenir à se classer.

Chaud au coeur de voir le bonheur de ses quatre filles se retrouver pour une compétition.

Chez les garçons, seuls les benjamins deuxième année sont parvenus à se qualifier.

Lucas termine 5ème en -42kg après 7 combats, Guénolé termine 2nd chez les -55kg avec au passage de magnifiques « Ippon » avec son redoutable Ippon Seoi Nage côté opposé. Maxim remporte de son côté la compétition chez les -66kg.

Maxim en or !
Guénolé en argent !

Bravo à eux à eux et direction les régions !

Bravo également à Titouan, Antonin, Victor (7ème), William (7ème), encore première année, qui ont fait de jolis combats et qui ont su faire parler leur judo !

Merci à Dominique qui a su être présente pour prendre le relai lorsque deux enfants du JAC combattaient en même temps !

Mais que serait une journée de judo sans arbitre et commissaire sportif ?

Un grand merci à Philou qui a été garant du cadre chez les arbitres du département ce week-end. A noter qu’à chaque fois que Philippe est responsable de l’arbitrage lors d’une compétition, l’ambiance est plutôt bonne et l’état d’esprit aussi !

François et Philou

Merci à Enzo, Kaëlig, Léo et Romain qui ont également officié lors de cette journée !

Enzo, Léo, Romain et Kaëlig. Merci pour vos précieux coups de mains au JAC les gars !

————————————

Enfin pour conclure cette JAChronique n’oubliez pas ce vendredi le pot organisé à l’issue du cours adulte par Lulu qui présentera sa petite Moya née au début de l’année.


JAChronique #71 – Le JAC sur bien des fronts

JAChronique #71 – Le JAC sur bien des fronts

Bonjour chères lectrices et chers lecteurs, welcome pour cette 71ème JAChronique. Prêts à découvrir les aventures du JAC de ces trois dernières semaines. Alors remontons le temps là ou nous l’avions laissé, c’est à  dire en semaine 5.

Reviens vite Flavien !

Cette semaine était marquée par le dernier entrainement de Flavien avec le groupe compétition. Ce brillant judoka à la tête bien faite (il poursuit sa thèse en physique nucléaire SVP)et qui a fréquenté les tapis de 1ère division est reparti à Bordeaux pour des raisons professionnelles.

Flavien a largement contribué à l’énergie de ces derniers mois au JAC. Il a parfois, sur certains cours, suppléé François, et à montré une assiduité exemplaire lors des entraînements (du groupe compétition comme du groupe loisir).

L’excellentissime Flavien, au centre, en bleu.

Nous espérons le revoir très vite sur les tatamis du JAC.

Bon vent à lui chez nos amis bordelais.

Des compétitions en veux-tu en voilà !

Le week-end du 02/03 février était fort chargé avec pas moins de 5 compétitions ; Autant dire que pour François Bard, Dominique Pérez et Jérémy Pérocheau nos professeurs cela s’annonçait chargé !

Samedi à Rennes pour les juniors

François ouvrait le bal samedi matin avec la ½ finale du championnat de France junior pour Micky à Rennes. Cette compétition réservée aux judokas qualifiés lors des championnats de région ouvre les portes du championnat de France. 

Pour être tout à fait précis il n’y a qu’une seule ½ finale possible pour chaque judoka. Pour se qualifier au championnat de France il faut terminer sur le podium. Autant dire que la marche est haute.

Pour cette ½, malgré une belle journée Micky finit 9ème.

Son frère Billy pourtant sélectionné a finalement renoncé à participer dans la semaine.

Au dojo du croissant on se roule par terre

Samedi c’était également le jour d’un open de ne-waza au dojo du croissant pour les cadets, juniors seniors. Le Ne-waza c’est le judo au sol.

Spontanément on n’associe pas ou peu le judo à des techniques au sol pourtant c’est le cas. Tiens, saviez-vous qu’au niveau international au cours de la saison dernière 55% des combats se sont gagnés au sol et non debout !

Ils étaient 6 du JAC à se présenter pour cette compétition amicale qui réunit des pratiquants de Jiu-jitsu brésilien, jiu-jitsu japonais et judo : Amélie, Salomé, Salah, Vincent G, Pierre-François et Vincent.

Salomé et Salah n’ont pas combattu faute de participants, Pierre-François et Vincent en +94 kilos étaient regroupés dans une poule de 3 combattants avec un ju-jiutsuka, Vincent et Amélie ont pu s’exprimer avec au moins 4 combats chacun.

La fine équipe. Il ne manque que Salaheddine.

Ici le résultat importait peu, en revanche le partage avec d’autres disciplines est toujours source d’enrichissement. Malheureusement l’organisation un peu chaotique a gâché le plaisir de cet après-midi.

Ste Luce ici Ste Luce

Pendant ce temps François, tout juste rentré de Rennes, filait à St Luce pour y retrouver Dominique et 33 (oui oui 33) poussinets au très sympathique tournoi de nos voisins et amis du judo club de St Luce Thouaré.

La JAC Army version Poussinets


Dimanche !

Dès le lendemain matin les minimes puis les poussins allaient également retrouver la salle Le Bonniec de St Luce afin de poursuivre l’œuvre entamée par les plus petits.

Ici les minimes du JAC


Nos 12 poussins et poussines soudés


Et enfin l’après-midi était conclue en apothéose par nos benjamins

les médaillé(e )s catégorie benjamin


Comme toujours il y eut des lots de sourires, de larmes, de petits bobos, de jolis pions, mais chacun est repart avec une médaille et de l’expérience en plus. 

En tout ce sont donc 56 judokas du JAC qui se sont rendus à St Luce. 

Merci à eux d’avoir si bien représenté notre club.

Ce dimanche était aussi l’occasion pour nos minimes engagés dans le championnat régional de décrocher un ticket pour le grand championnat de France.

Direction Angers

François reprenait donc la route pour le Maine et Loire et le dojo régional avec 9 combattants. Objectif : qualifier un maximum de JACados au Championnat de France minimes qui aura lieu le 31 mars prochain.

Chez les filles Juliette échoue dans sa quête mais notre minime 1ère année venait se tester à ce niveau et finalement ne passe pas si loin.

Rose-Lynn décroche son ticket. Elle doit maintenant se préparer pour la future échéance qui risque d’être d’un autre niveau.

Rose-Lynn et Juliette

Chez les garçons ils étaient 7 à se présenter. 

Chez les légers, le brillant Zacharie vice-champion de France en titre, gagne son ticket en prenant la médaille d’or. Pour la deuxième année de suite il se rendra aux championnats de France avec la sérieuse ambition de l’emporter après une deuxième place frustrante la saison dernière.

Aurélien, minime 1ère année en – 42kg prend une belle 7ème place insuffisante pour la suite, mais quelle saison pour notre stakhanoviste de l’entrainement, qui ne rechigne pas au boulot. Bravo !

Aurélien et Zacharie

Puis entraient en lice les gabarits plus épais. Kaëlig d’abord en -55 kg, qui prend une très belle 3ème place et déroche son ticket pour Villebon pour la deuxième année de suite. Bravo Citizen K !

Titouan, Mister T, remonté et bagarreur gagne sa catégorie et file également aux France. 

Tout comme le pharaonique Ramsès qui impose son aisance en -73kg au niveau régional.

Estéban et Enguerand ne se qualifient pas mais ont fait preuve d’un très bel engagement. Bravo à eux.

Titouan, Ramsès, Esteban et Kaëlig


Nos 5 qualifiés vont donc pouvoir reprendre la route de l’entrainement et compter sur les camarades et leur professeur François Bard pour les aider dans leur quête nationale.

Cette compétition voit aussi le JAC s’illustrer au niveau de l’arbitrage. Bravo à Baptiste notre cadet qui avec les notes de 17/20 en pratique (meilleure note de la journée) et 13/20 à l’écrit, décroche la 3ème place de la coupe régionale du jeune arbitre. Il poursuit ainsi la tradition du JAC. 

Nous sommes très fiers de cette distinction car nous insistons beaucoup sur cet aspect du judo. Sans arbitre ni commissaire il n’y aurait pas de compétition ; C’est donc aussi cela notre discipline : combattant un week-end, arbitre le suivant…


Baptiste

Les 1/2 finales des championnats de France cadets

Six judokas du club s’étaient qualifiés au 1/2 finales des ch. de France cadets. Cette échéance est la première chance de se qualifier à l’événement de l’année chez les cadets. « Les France ».
La règle est simple. Pour se qualifier en une fois, il faut aller en finale de la catégorie (faire donc 1er ou 2ème). La deuxième opportunité de se qualifier est de faire deux fois 3ème sur deux 1/2 finales. La prochaine aura d’ailleurs lieu à Nantes le 09 Mars prochain.

Chez les légers Titouan et Mohammed-Amine ouvraient le bal.

Titouan remportait son premier combat avec aisance au ne-waza. Il tombait sur un judoka solide avec lequel il s’engageait sur un golden score, là où le premier qui chute perd le combat. Malheureusement Titouan se fait surprendre sur une action de jambe.

En repêchage, il n’arrivera pas à venir à bout de son vis à vis et se verra éliminé de la compétition. Coup dur pour ce beau judoka qui s’entraine quotidiennement. Maintenant, il a le coeur d’un champion et nous en sommes certains il saura se montrer présent le 09 mars avec une intelligence de combat encore plus diabolique.

Mohammed-Amine, « Amine » comme l’appelle ses amis, a fait une belle journée. Il termine cependant au pied du podium, mais à montré une belle efficacité de son judo. Rdv le 09 mars pour la qualif nantaise !

Chez les -81 kg,

Le jeune Emre, a eu fort à faire. Première expérience pour ce souriant garçon, qui n’a pas réussi à remporter ses deux combats, mais qui s’en sort sans rougir après avoir tout donné sur le tatami breton.

Thomas, après une victoire explosive au 1er tour, se fait surprendre sur erreur de jeunesse sur le tour suivant et ne sera pas repêché.

Chez les -73kg, une compétition somptueuse s’est déroulée.
Ulysse et Nikita, tour après tour, ont balayé leur adversaires du moment pour se retrouver en finale. Ulysse l’emporte, Nikita en argent, tous les deux qualifiés pour le championnat de France.

Merci de nous avoir fait vibrer les gars !

Rendez-vous le 09 mars prochain à Nantes pour encourager Emre, Thomas, Titouan et Amine pour qu’ils se qualifient eux aussi pour le championnat de France qui aura lieu les 13 et 14 avril 2019 à Villebon sur Yvette (91).

Rappel

  • Pensez à vous inscrire pour les postes d’arbitres et de commissaires sportifs.
  • Nous avons besoin de vous ce week-end pour la journée du 02 mars.
  • Inscrivez-vous auprès de François pendant les cours.

Belle journée à vous et merci d’être toujours aussi nombreux, nombreuses à nous lire.

L’équipe de la JAChronique

JAChronique #70 – Le tatami chauffe au coeur de l’hiver !

JAChronique #70 – Le tatami chauffe au coeur de l’hiver !

Juniors patators !

En cette fin de 3ème semaine de janvier nos juniors avaient rendez-vous à Angers pour le championnat départemental, championnat qualificatif pour les ½ finales du championnat de France.

Les 9 premiers de chaque catégorie de poids s’ouvraient, en effet, les portes des ½ finales du championnat de France. Mais la chose est plus aisée à écrire qu’à faire car chez les 17,18 ans on se bagarre fort et chaque place se gagne aux forceps.

4 judokas jacmen devaient se présenter mais Virgile blessé à la main et Aménophis à court de motivation ont déclaré forfait. Ce sont donc les frères jumeaux Billy et Micky Canova qui allaient fièrement représenter le JAC sous la houlette de leur entraîneur François.

Billy en -60 kg se classe 9ème de la compétition et arrache in extremis un ticket pour la suite, Micky en -66 kg prend une très belle 3ème place, grimpe sur le podium bien sûr synonyme de qualification pour les ½.

Joli parcours pour les frangins toujours aussi assidus et concernés ! Eux qui rêvent de préparer leur brevet d’état et d’emboiter le pas de leur illustre maman professeur de judo, font preuve d’exemplarité aux entraînements, et ça paie !

Micky en bronze

Bravo à eux, bonne route pour la suite de l’aventure. Le grand championnat de France n’est maintenant pas si loin !

Benjamins en orbite !

Chez les minimes certains avaient coché le tournoi satellite de Châteaubriant pour ce week-end.

Tout au long de la saison ces tournois amicaux regroupent les combattants qui viennent se jauger, se tester grandeur nature avant les échéances départementales régionales voire nationales. Le niveau est toujours intéressant.

Pour les JACmen engagés voici les résultats :

  • Perrine 5ème
  • Loïse 3ème
  • Lucas 2ème

Les cadets aux manettes !

Passons maintenant à la semaine 4 de janvier et à son WE sportif qui voyait les cadettes et cadets du JAC en découdre au championnat départemental  de Loire-Atlantique qui se déroulait sur les tapis du dojo du croissant.

François pouvait compter sur un large groupe de JACmen motivés et bien préparés pour cette échéance relevée. Les 3 premiers de chaque catégorie de poids décrochaient un ticket pour les ½ finales du championnat de France 1ère division (l’élite nationale du judo).

Le JAC présentait des combattants dans chaque catégorie de poids masculine :

En  – 50 kg : Karim et Noam (cadet 1ère année)

En – 55 kg : Mohamed-Amine et Yanis

En – 60 kg : Léo, Titouan, Romain et Enzo

En – 66 kg : Joris et Ethan (cadet 1ère année)

En – 73 kg : Nikita, Ulysse, Baptiste et Victor

EN – 81 kg : Thomas et Emré (cadet 1ère année)

A l’issue d’une folle journée ou il y eut parfois un combattant du JAC sur chacune des 5 surfaces en même temps voici le verdict :

Karim et Noam non qualifiés mais une première expérience à ce niveau très enrichissante avec un engagement irréprochable.

Mohamed-Amine qui revenait à la compétition après 4 mois sans judo se classe 3ème. Son talent naturel et son expérience des grands rendez-vous l’ont bien aidé car notre jacman était clairement à court de forme (ce dont il s’est rendu compte au fil de la journée). Bravo à lui et au boulot pour préparer les ½.

Yanis ne se qualifie pas et repart avec un trait de fracture au pied. L’ensemble du JAC lui souhaite un prompt rétablissement et attend son retour sur les tapis avec impatience.

Chez les – 60 kg Enzo ne se classe pas mais quel engagement ! Romain toujours exemplaire dans l’attitude échoue à une cruelle 5ème place après une belle journée et des combats mors aux dents.

Léo prend la 7ème place. Notre brillant JACman a régalé le public avec son judo explosif et instinctif. Sa blessure à l’épaule en cours de compétition ne l’a pas déstabilisé mais sans doute un peu émoussé.

Quant à Titouan il remporte le titre départemental grâce à son judo talentueux. Le pensionnaire du pôle Espoir est bien décidé à faire une saison pleine et s’en donne les moyens. Précis, engagé, concentré il propose un judo efficace et complet. Il gagne debout ou au sol avec la même aisance. Bravo à lui et bon vent pour les ½.

Ethan et Joris se sont frottés aux meilleurs dans cette catégorie dense des  – 66 kg. Malheureusement ils ne tirent pas leur épingle du jeu, mais le niveau était sincèrement très très relevé. Nos deux jacmen qui abordaient cette compétition sans grands repères, savent maintenant les marches qu’il leur faut gravir pour arriver en haut. 

Ils peuvent le faire et peuvent compter sur le JAC pour les y aider.

Chez les – 73 kg Victor et Baptiste décrochent de très belles 5ème place. Bravo à eux qui ont tout donné ! 

Ulysse et Nikita ont trusté les deux premières places. Ulysse repartant en or et Nikita en argent. Bravo à eux qui ont su serrer les dents (et pas que, comprend qui peut !) et faire judo avec talent et engagement, de bonne augure pour les ½ !

Enfin Thomas et Emré décrochent les médailles de bronze chez les – 81 kg. Ils sont, disons-le, les belles surprises de la journée. Remontés comme des coucous suisses nos deux guerriers sont allés au combat avec courage car chez les mi-lourds, ça envoie !

Emré qui revenait à la compétition a tout donné et Thomas le stoïque a su faire judo avec beaucoup d’intelligence. Bravo, et, donc, vive les ½ !

Le premier escadron de la journée

Voilà côté résultat. 

Mais nous ne saurions évoquer cette journée sans un mot pour les assistants coach Aménophis, Quentin, Tristan et Philou l’inoxydable (qui a eu la plupart des cadets comme élève chez les petits quand il était professeur au JAC) qui ont relayé François sur les chaises lorsque les superpositions de matchs l’imposaient (et ce fut souvent le cas). Merci à eux qui montrent que le JAC sait s’adapter en toutes circonstances !

Merci et bravo aux arbitres et commissaires sportifs : Billy (particulièrement bien inspiré face aux attitudes hallucinantes de certains entraîneurs), Micky, Clément, Samy (malgré son bras en écharpe il tient ses engagements, exemplaire Samy comme toujours), Zacharie, Kaëlig.

Enfin merci aux supporteurs, parents, amis, partenaires d’entrainement qui ont soutenu, encouragé, réconforté, consolé, massé, motivé, soigné, filmé, crié, applaudi avec fair-play et endurance tout au long de la journée.

Vive les cadets (comme disait Cyrano de Bergerac) et on ne lâche rien car si certains vont aux ½ 1ère division, les autres ont de belles échéances avec le championnat 2ème division qui s’ouvre à eux. Il faudra persévérer à l’entrainement comme depuis le début de la saison.

Fin de chapitre pour les compétitions !

Stage technique à Pâques !

Enfin avant de refermer cette JAChronique nous vous rappelons que les inscriptions pour le stage technique du JAC sont ouvertes.

Cette année nous accueillons pour le samedi 20 et dimanche 21 Avril au dojo du Croissant,  l’immense champion suisse Sergei Aschwanden : médaillé de bronze aux JO de Pékin en 2008 aux mondiaux 2001 aux championnats d’Europe 2005 et 2007, médaillé d’argent aux championnats du monde 2003 et médaillé d’or aux championnats d’Europe 2000 et 2003, 7 fois champion de Suisse senior et 2 fois en Junior.

Judoka passant des -81 à la catégorie -90kg il propose un judo dynamique et tout en subtilité. Chacun devrait y trouver son compte.

Le samedi la séance est ouverte aux enfants de poussins à minimes, le dimanche 2 séances de minimes à vétérans. Toutes les niveaux de ceintures sont les bienvenues.

Il est temps maintenant de vous dire merci et, à la prochaine fois pour de nouvelles aventures palpitantes du JAC !

Stage Technique avec Sergei ASCHWANDEN

Stage Technique avec Sergei ASCHWANDEN

Stage Technique de Judo les 20 et 21 avril

Bonjour ami Judoka

Tu t’es lamenté tout 2018 en regrettant que nous n’ayons pas organisé de Stage de Judo Technique à Nantes ?

Eh bien te voilà rassuré, l’édition 2019 aura bel et bien lieu, qui plus est, sous la houlette d’un judoka d’exception, j’ai nommé : Sergei ASCHWANDEN !!

Stage de Judo avec Sergeï ASCHWENDEN

Nous n’oublions personne puisque ce stage aura lieu sur deux jours:

  • Le Samedi 20 avril pour les enfants nés entre 2006 et 2010 (poussins à Minimes)
    • L’entrainement commun aura lieu de 16h00 à 17h30
    • C’est l’occasion pour les plus petits de cotoyer un immense champion médaillé olympique, médaillé en championnat du monde et plusieurs fois champion du monde
    • Le coût du stage est de 10 €
  • Le dimanche 21 avril pour les plus grands (à partir de 2005 et sans limites pour les plus anciens)
    • Accueil à partir de 9h00 avec le café (ou le thé) de bienvenue
    • De 10h00 à 12h00 entraînement
    • De midi à 15h00 : Déjeuner, tu peux apporter ton casse croûte ou bien acheter un burger maison au food-truck qui sera présent.
    • De 15h00 à 18h00 : deuxième entraînement
    • A partir de 18h00 : un pot de l’amitié parce qu’on aime les pots et l’amitié
    • Coût du stage : 30 €

Pas encore convaincu, alors nous t’encourageons à jeter un œil sur le parcours de Sergei

Pour s’y rendre c’est au Dojo du croissant, 29 rue du croissant à Nantes (plan)

Voici pour le programme, si tu souhaites en savoir plus sur la qualité de judo que nous recherchons, voici un aperçu de ce que Sergei peut enseigner et de quelle manière