Bonjour et welcome pour cette 59ème JAChronique.

 

La fête du JAC !

Notez immédiatement dans vos agendas que la fête annuelle de fin de saisosn du JAC aura lieu  le Vendredi 29/06 au dojo du croissant. L’ensemble des élèves du plus petit au plus âgé, seront attendus avec leurs parents, amis et accompagnateurs dès 18h30.

 

D’ici là on vous le rappellera à plusieurs reprises, mais ne procrastinez pas trop….

 

En attendant le 29 juin, revenons sur cette belle semaine toute JACienne qui a vu quelques uns de ses plus éminents membres briller sur les tapis de France et de Navarre ou plutôt de Bretagne.

 

En effet samedi Philippe Menard dit « Philou », qui fut pendant 18 ans  le professeur de judo du JAC avant de transmettre le flambeau à François Bard voici 4 ans maintenant, a atteint les étoiles de l’arbitrage en obtenant son grade F4 synonyme de capacité à arbitrer au plus haut niveau national.

 

Philou tenait ce rêve depuis l’âge de 16 ans alors qu’il était encore cadet, arbitrer un jour le championnat national 1ère division. C’est choses faîte après un dernier examen obtenu haut la main ce samedi en Bretagne.

 

Philippe, heureux, promu arbitre national.

Il est ainsi le seul représentant de toute la région des Pays de La Loire à obtenir ce nouveau grade, ce qui donne la mesure de son talent !

 

L’ensemble du JAC le félicite sincèrement et le remercie de porter si haut les couleurs de votre club. Philou rejoint ainsi Erwann Rennou dit Pee-Wee (comme Philippe membre du comité directeur) au sein de la confrérie des arbitres « haut niveau » du judo français. N’oublions jamais que sans arbitre il n’y aurait pas de compétitions de judo.

 

Mais où est Philou ? Le nouveau jeu de la fédération française de Judo. Un indice : sous les drapeaux

Après avoir été combattant puis enseignant et dirigeant Philippe décroche un nouveau graal et s’accomplit un peu plus encore dans la voix du judo, un bel exemple dont nous sommes tous très admiratifs. Bravo à lui, et que son savoir en matière de judo continue de rejaillir sur nous tous !

Et une ceinture noire supplémentaire, une !

Alors que Philippe officiait en Bretagne, à Nantes Titouan Dijol et Romain Balon se présentaient à l’examen d’obtention du 1er dan. Nos deux brillants cadets (âgés de 14 et 15 ans) ont décroché leur examen du kata et leur examen technique avec brio sous les yeux (brillants d’émotion et de fierté) de leurs parents et de Martine Riou notre professeur ES-KATA qui poursuit son œuvre sans faute -à ce rythme elle va entrer dans le livre Guinness des records !-.

 

Titouan est officiellement ceinture noire 1er dan, quant à Romain il va devoir accrocher 40 points (soit 4 victoires par ippon) lors des prochains Shiaï (ces compétitions réservées à l’obtention des points pour les dan) et surtout attendre d’avoir 15 ans révolus pour accéder à sa ceinture noire.

 

Quoiqu’il en soit, quel parcours cette saison pour les élèves de ce groupe cadet qui ont tous connus Philou et François en professeur.

La jachronique tient à féliciter avec sincérité nos deux exemplaires gaillards, si appliqués et déterminés.

Romain et Titouan HEUREUX à l’issue de leur présentation

 

CODAM 2ème.

Pendant ce temps du côté d’Orvault nos amis du CODAM organisaient leur deuxième tournoi pour les poussinets, poussins et benjamins. C’est Dominique notre  qui coachait les jeunes pousses du JAC. Bravo à tous nos engagés lors de ce tournoi amical.

 

Nos benjamins au CODAM

Dominique Pérez et ses poussins médaillés

 

Rennes ½ finale senior

Enfin François Bard notre professeur accompagnait Micky à la demi-finale du championnat de France senior à Rennes. Notre junior 1ère année venait ici pour se tester et appréhender le haut niveau de cette classe d’âge. Il gagne son premier combat, perd le deuxième malgré une belle remontada contre un adversaire  qui redescendait de 1ère division et, malheureusement, perd en premier tour de repêchage.

 

Bien que déçu, notre junior peut être content de son parcours riche d’enseignements. Son implication à l’entrainement l’emmènera plus haut, c’est sûr !

 

En attendant il va pouvoir se concentrer sur le kata pour l’obtention de son deuxième dan en compagnie de son jumeau Billy.

 

Mickaël qui s’entraîne avec le JAC depuis le début de l’année (et qui a l’occasion remplacera François pour le cours adulte du 14 mai) était également de la partie sous les couleurs de son club d’origine du Mans. Malgré le talent de notre partenaire, il perd au premier tour face à un très très solide adversaire, et n’est pas repêché.

Autre promotion, technique cette fois-ci. François a été choisi par l’équipe technique régionale de la ligue des Pays de la Loire pour rejoindre ponctuellement ses rangs et intervenir sur le stage de rentrée des enseignants, début septembre 2018.

Voilà pour la partie sportive de la vie du JAC.

 

 

Le JAC solidaire

Le JAC poursuit sa route sur la voie d’un club pas tout à fait comme les autres. Grâce à Catherine Moulet dit Cacou notre emblématique trésorière, nous allons  accueillir à la rentrée jeunes hommes réfugiés en France pour un moment de partage et de solidarité.

 

En effet, Cacou travaille depuis plusieurs semaines en compagnie d’une association d’accueil de migrants afin de monter cette opération.

 

Ces 5 jeunes ont quitté la Guinée en espérant une vie meilleure ici en France, c’est tout à l’honneur du JAC que de participer, à sa hauteur, à leur histoire. Ils n’ont jamais pratiqué le judo et vont revêtir un judogi pour la première fois de leur vie. Nous sommes très honorés que cela se fasse sous la bannière du JAC avec la volonté d’entretenir la flamme de notre adage : entraide et prospérité mutuelle.

 

Et pendant les vacances

Notez que pendant les congés de pâques le JAC accueille les judokas à partir de minimes les mercredi et vendredi de 19:00 à 21:00 pour des entraînements sous la houlette de Flavien.

 

François ne sera de retour que le mardi 22 mai 2018 sur les tapis. D’ici là ses habituels cours seront assurés par Mickaël et Andy.

 

La JAChronique se met également en vacances quelques semaines et reviendra pour la semaine du 21.

 

Alors, Hasta la Vista baby ! comme dirait l’autre…

Bonnes vacances et rendez-vous pour la JAChronique 60.

Catégories : JAChronique