#49 JAChronique: Breaking news: Quelle riche semaine au JAC !

Les entraînements et leurs cohortes de techniques, de rires, d’énergies et de bonnes ondes se sont enchaînés au cours de cette semaine. Des plus petits aux plus âgés, du taïso au ju-jujitsu, ce sont encore plus de 30 heures de cours qui ont été dispensées dans les deux dojos. Mais pas que….

Rendez-vous avec la mairie

Mardi notre présidente et notre secrétaire avaient rendez-vous avec un membre du cabinet de Johanna Rolland (maire de Nantes) pour discuter installations (l’avenir de la salle de convivialité du dojo du croissant était au cœur de la discussion). Ils ont profité du rdv pour réitérer notre demande de créneaux supplémentaires et notre volonté d’avoir notre propre dojo.

Suite au prochain épisode, mais la parole de votre club a été entendue !

Le comité phosphore

Vendredi à l’issue de l’entrainement adulte, votre comité directeur se réussissait pour sa session mensuelle. Comme à chaque fois le présent et l’avenir du club y ont été débattus, scrutés avec conviction, créativité et bienveillance.

Pêle-mêle voici quelques grandes lignes à retenir :

* Votre JAChronique doit mettre un peu plus en lumière certains cours qui font l’identité du JAC. Très prochainement vous pourrez ainsi découvrir le taïso (préparation et entretien physique à la japonaise : souplesse, proprioception, équilibre, gainage, endurance sont au menu). Cette activité ouverte à tous les adultes sans aucune restriction est animée par Jérémy pour un groupe de plus de 20 pratiquants réguliers (nous irons également au baby judo et au ju-jitsu)

* Le Ju-jitsu également sous la responsabilité de Jérémy cherche à s’étoffer. Cette activité très complémentaire du judo a deux créneaux horaires au JAC. Dès mardi le mardi 20 février notre professeur organise  un cours portes-ouvertes ou chacun pourra venir s’essayer à cet art martial. Vous avez reçu le mail  informatif à ce sujet. Ne ratez pas l’occasion de cette découverte !

* Le JAC et le Fonds Victoire continue leur collaboration. Objectif ouvrir les portes du JAC aux enfants en situation de handicap lors de goûters extraordinaires qui mêleront judo et convivialité. Pour atteindre cet objectif toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, n’hésitez pas à vous manifester si vous souhaitez aider.

Les kata du Samedi

Samedi, 4 de nos judokas présentaient l’examen des kata. Nikita et Ulysse pour le nage no kata premier dan ont été reçu sans coup férir.

Quant à Juliette et Alexandre ils présentaient l’examen du 2ème dan. Et là, non seulement ils ont été reçu, mais, s’il vous plaît, avec les félicitations du jury !

A l’issue de cette journée, Ulysse est officiellement ceinture noire, Nikita doit encore glaner 3 points en shiaï (ces compétitions réservées aux prétendants ceinture noire). Juliette est officiellement 2ème dan, Alexandre, lui, prenait la direction de Rennes pour un shiaï le lendemain.

La JAChronique se lève pour féliciter nos 4 brillants représentants et leur éminente professeur Martine , dont nous ne pouvons que louer l’acquitté, la persévérance, la générosité et le talent.

Martine prépare les élèves du JAC à l’examen du kata et tient tout de même une moyenne annuelle de 100% de réussite, cela s’appelle la perfection.

Du fond du cœur Bravo et merci !

Les Shiaï du dimanche

Dimanche direction le shiaï de Rennes ou le matin, Alexandre donc, les jumeaux Billy et Micky (juniors) et Yann venaient conquérir leurs points.

A l’issue de cette journée Alexandre fait le plein et obtient son 2ème dan (quel week-end pour notre ingénieur !), Billy avec 50 points valide son quota et peut se concentrer sur le kata 2ème dan, Micky marque 30 points et Yann 27. Ces deux derniers doivent poursuivre leur cueillette de points pour arriver au total de 120 (1 victoire par ippon =10, 1 victoire par waza-ari = 7) ou alors marquer un minimum de 44 points en une seule fois (5 victoires consécutives).

Et alors que nous pensions la semaine bouclée, voilà que dimanche après-midi, Tristan, discrètement, décroche de façon expéditive (voyez sur le facebook du club son combat) les points qui lui manquait pour son 1er dan.

C’est donc chose faîte, Tristan est 1er Dan ! Bravo à lui qui a su se remettre en selle après une dernière saison ponctuée de blessures.

Résultats voilà le JAC plus riche de 2 nouvelles ceintures noires Ulysse et Tristan, de 2 nouvelles 2ème dan Juliette et Alexandre.

Bravo à l’ensemble du corps professoral qui voit son travail récompensé de belle manière.

La remise de ceinture noire 1er Dan d’Ulysse aura lieu ce vendredi soir, le 16 donc !

 

Et n’oubliez pas : pour la prochaine et 50ème JAChronique, écrivez ce que vous inspire, le JAC, la JAChronique, le Judo … en 50 mots !

JAChronique 48 : Le vent nous portera

Il y a 8 jours nous commencions la Jachronique en disant qu’on ne pouvait résumer la vie du JAC à ses seuls résultats en compétition, c’est vrai !

Il y a pourtant des semaines où l’actualité, fort chargée de ce côté là, relègue sur la touche toutes autres infos.

C’est un peu le cas pour cette 48èmeJAChronique, qui va vous résumer la semaine de votre club avec en point d’orgue un WE sportif !

Vous pourrez néanmoins approfondir votre connaissance du judo grâce à un nouvel opus de Thierry, intitulé : les officiels en compétition.

Petite idée qui a fusé lors du pot de lundi offert par Amélie. Elle nous a concocté un super after judo et une recette appréciée par tous. Nous avons donc pensé à vous partager régulièrement la JAC-recette. Pour cette première un vrai délice avec deux préparations colorées.

Après, donc, une semaine d’entraînements riches et variés pour chacun, les jacmen and women « classes 2010 et 2011 » avaient rendez-vous à St-Luce samedi après-midi pour ce traditionnel tournoi si sympathique.

Tournoi de Sainte-Luce

François et son armée de poussinets se sont bien régalés sur les tapis, montrant un bel état d’esprit avec son inévitable cortège de larmes et de rires qui feront autant de précieux souvenirs.

Dimanche, il fallait être sur tous les fronts pour suivre le feu croisé de nos judokas.

Championnat de région minimes

A Angers au dojo régional ce sont nos minimes aguerris qui croisaient le fer dans le cadre du championnat régional (qualificatif pour le championnat de France).

En -34 kg l’espiègle et talentueux Zacharie menait une compétition tambour battant pour s’octroyer le titre.

Zacharie sur la plus haute marche

Au même moment en -46 et -50 kg Kaëlig et Titouan les compères, eux allaient décrocher respectivement une médaille de bronze et d’argent au terme d’une très belle matinée de compétition.

Titouan en place de 2
Kaëlig sur la 3ème marche

Noam en -38kg n’a malheureusement pas réussi à décrocher un sésame, mais toujours fidèle au poste, s’est bien battu.

L’après-midi c’était au tour de Ramsès chez les garçons et de nos trois représentantes féminines, Rose-Lynn, Asma et Inès d’entrer en piste.

Ramsès gagne son premier combat d’un sublime Morote-Seoi-Nage (technique d’épaule) tout en contrôle, puis enchaine deux défaites synonymes de fin de compétition. Même si la déception était lisible chez le plus jeune de la fratrie Doué, nous savons qu’il reviendra plus joyeux et sérieux que jamais pour se remettre à l’entraînement.

Rose-Lynn de son côté ne sort pas de sa poule, il faut dire qu’elle affronte de redoutables adversaires dans une catégorie ou les disparités physiques peuvent être importantes.

Inès avec ses trois ans de judo fait preuve d’un engagement de chaque instant, mais pas suffisant à ce niveau. Notre jacwoman aura bientôt les bonnes armes pour  lutter, c’est une certitude.

Quant à Asma elle décroche une belle 7ème place au prix d’une après-midi rageuse et appliquée.

Bravo à toutes et tous !

Vous pouvez retrouver quelques vidéos des combats sur la page du groupe facebook du JAC.

Asma et Inès

Tournoi de Sainte-Luce (bis)

Pendant ce temps à St-Luce les poussins, benjamins et minimes (non qualifiés au région) combattaient à l’open de nos voisins.

Jérémy notre coach œuvrait passant d’un tapis à l’autre pour encourager et conseiller. Thierry et les parents-supporters étaient aussi de la partie car  à St-Luce les combats s’enchainent et se superposent parfois.

Résultats et bilan de fin de journée :

Chez Les minimes : 

2 médailles d’or 
2 médailles d’argent

 

Chez Les poussins : 

 8 médailles d’or 
 5 médailles d’argent 
 12 médailles de bronze

 

Chez Les benjamins : 

 1 médaille d’or 
 3 médailles d’argent 
 6 médailles de bronze

Coupe départementale de judo Ne-Waza

Et pendant ce temps-là du côté du croissant se déroulait la coupe départementale de judo Ne-Waza (au sol), pour laquelle plusieurs judokas seniors et juniors étaient engagés. François notre professeur insiste énormément sur la pratique du travail au sol qui représente 45% de ses entraînements au JAC.

Bravo à Amélie, Sabina, Micky, Tristan, David et Vincent de venir se frotter au sol. Merci à Baptiste Landais du club MOKA TEAM notre partenaire de Jujistu brésilien de les avoir encouragé.

Vincent, David, Tristan, Baptise, Micky Sabina et Amélie

 

Un travail payant puisque nos 6 représentants glanent une médaille : en or pour Amélie (qui a gagné 4 combats tout de même) et Sabina (qui était malheureusement seule dans sa catégorie), Micky, Tristan et Vincent prennent de l’argent et David du Bronze.

Avant de clore ce chapitre résultats la JAChronique tient à remercier au nom du comité directeur du club l’ensemble des parents et accompagnateurs qui suivent nos judokas avec passion, raison, solidarité et sportivité. Voilà les valeurs que le JAC veut promouvoir.

A vos plumes

Avant que vous n’attaquiez la lecture de l’article de Thierry consacré aux officiels, sachez que pour la 50èmeJAChronique qui paraitra dans deux semaines nous lançons un appel à talents avec l’opération : 50 mots pour la 50ème !

Prenez votre plus belle plume pour écrire en 50 mots (pas un de plus) ce que vous inspire la JAChronique, le JAC, le judo et ce qui vous inspire dans cet environnement. Nous attendons votre prose à l’adresse suivante : jachronique@gmail.com

Nous ferons paraître un florilège des meilleurs passages. D’avance merci, vos serviteurs F & PF

Arbitrage

Les officiels en compétition: par Thierry

 

Lors du précédent article nous avons planté le décor en s’intéressant à la surface de combat, attachons nous maintenant aux acteurs du drame que va se jouer devant nous.

Pour tout combat de judo en compétition nous retrouvons la même composition : deux combattants, trois arbitres et trois commissaires sportifs. Pour l’instant, occupons-nous des non combattants.

Lire l’article

 

#47 JAChronique : Et vogue le JAC !

La vie d’un club de judo ne saurait se résumer à ses seuls résultats en compétition. Heureusement d’ailleurs car notre art martial y perdrait de son âme.

 

L’âme du judo, justement, est un débat qui agite le landerneau de notre sport ces temps-ci avec, entre autre, l’application des nouvelles règles qui, selon les clans, dénaturent ou fluidifient la pratique…Pour certains elles écorchent l’esprit et l’apprentissage faisant la part belle aux opportunistes et aux « physiques », pour d’autres au contraire elles simplifient le jeu et le rendent attractif… A chacun de se faire son avis mais le débat argumenté est toujours intéressant.

Nous disions donc que les résultats en compétition ne sauraient donner le pouls de la vie d’un club. La semaine passée au JAC en est une parfaite illustration.

Cours Adulte

Mettons un coup de projecteur par exemple sur le cours adulte du lundi soir. Cours qui rencontre un succès grandissant, avec un certain rajeunissement, qui lui confère une saveur toute particulière. L’objectif pour François est de proposer ici un cours technique dans une ambiance de travail et de convivialité. Une recette dont il a le secret, qui semble faire mouche. Le cours accueille les pratiquants dès la catégorie cadets sans limite d’âge et de niveau.

Cours Cadets

Nous pouvons également parler du premier cours cadet du mercredi pour les adolescents de 14 à 16 ans. Cette saison notre senseï a innové en scindant le groupe en deux. D’un côté les purs compétiteurs qui ont déjà plusieurs années de judo derrière eux, de l’autre les débutants et les intermédiaires qui viennent apprendre et se perfectionner sans volonté spécifique d’aller en compétition. Juste le plaisir de se retrouver et de progresser.

Préparation physique

Pendant que les premiers peaufinent leurs aptitudes avec Adrian notre préparateur physique, les seconds, eux, sont avec François pour un cours technique d’une intensité chaque semaine plus élevée. La encore le succès est incontestable au regard des sourires des élèves assidus et piqués au jeu.

Convivialité

Nous ne saurions évoquer la semaine passée sans un chapitre CONVIVIALITÉ  ! Merci à Christophe (le secrétaire du JAC) et Yann pour l’organisation de leur repas de vendredi soir.

Pour fêter l’obtention du 3ème DAN de Christophe et de la réussite des Katas de Yann, les deux compères nous ont concocté un après-entrainement fort réussi. Rougail Saucisse et cocktails maison pour tout le monde !

Un régal pour les papilles et surtout un joli moment chaleureux et so friendly ouvert à tous qui consolide le ciment du JAC.

Merci à eux ! Bravo surtout pour leur travail et leur abnégation qui les a conduit à la réussite de cet objectif. C’est un bel exemple pour nous tous.

 

Puisqu’il en faut pour tous les goûts, abordons maintenant le chapitre compétition qui a vu à pied d’œuvre un certain nombre de nos jeunes représentants tout au long du week-end.

Championnat de département cadets

Samedi au dojo du croissant se déroulait pour nos cadettes et cadets le championnat départemental qualificatif pour les 1/2 finales du championnat de France. Une compétition relevée véritable rampe de lancement de la saison.

Seuls les 5 premiers de chaque catégorie étaient qualifiés pour la suite. François et son armada se présentaient en rangs serrés à la pesée.

Résultat à l’issue de la journée 7 qualifiés pour la suite (Néfertari, Mohamed-Amine, Victor, Titouan, Nikita, Ulysse, Virgile), 5 médailles Néfertari en argent, Titouan en bronze, Nikita et Ulysse en argent, Virgile en or) et 3 finales dont une inédite en -73kg opposant Virgile et Ulysse (on se croirait dans l’évocation d’un chapitre de la mythologie grecque).

Bravo à eux mais aussi à Romain, Léo, Samy, Thomas et Matthieu qui n’ont pas décroché leur ticket cette fois-ci, faisant pourtant preuve d’un très bel état d’esprit. Le travail qu’ils fournissent aux entraînements finira par payer !

Merci aux arbitres Billy, Micky, Greg, David qui ont œuvré toute la journée, et sans qui rien ne serait possible.

Merci à Philou et Gaëtan qui ont coaché lors des doublons de matchs et merci aux camarades venus soutenir et encourager.

Tournoi satellite benjamin à Montoir de Bretagne

Dimanche à 8 h 00 sonnait le départ pour nos benjamin(e)s (les 10 et 11 ans) direction Montoir de Bretagne pour le traditionnel tournoi satellite (il s’agit d’un tournoi d’un bon niveau régional, qui permet aux combattants de cet âge de se rencontrer, il y en a 5 répartis dans la saison qui précèdent les championnats de district, de département puis de région).

Belle journée qui voit le JAC glaner deux médailles de bronze (Maxim et Aurélien au terme tous les deux d’une très belle compétition où les progrès sont flagrants) et deux 5ème place (Juliette et Helori).

Félicitons Lucas et Ahmed qui sortent 1er de leur poule mais qui perdent en 1/8. Également Antonin et Lou qui ne parviennent pas à sortir de poules malgré une belle combativité. Ils auront pris, c’est certain, de bonnes informations pour la suite.

Merci à Thierry et Mohamed-Amine qui ont arbitré.

Ainsi se referme la 47ème JAChronique. A très vite pour la suite !

JAChronique #46

Petit retour sur la semaine passée au JAC et grand article sur l’univers judo par Thierry, au menu de votre JAChronique hebdomadaire.

championnats par équipes seniors 3ème division

Samedi matin, avaient lieu les championnats par équipes seniors 3ème division. Compétition qualificative pour les 2nde division, elle-même sélective pour la 1ère division.

Notre équipe comptait 4 combattants sur 5 initialement prévus. Une équipe assez jeune en terme d’expérience puisque 2 juniors (Antoine et Billy) et 2 seniors (David et Pierre-François) qui entament respectivement leur quatrième année de judo, composaient l’équipe. Pour certains, c’était la première expérience en seniors, pour d’autres la première sortie dans une compétition autre que celles des ceintures de couleurs.

Trois rencontres, trois défaites (mais quelques combats gagnés malgré tout). Notre équipe s’engage mais ne parvient pas à percer hors des poules, de cette compétition (assez relevée) finalement remportée par Châteaubriant.

Pas de qualification mais une mine d’informations à exploiter pour nos « jeunes » judokas.

Bravo à eux pour leur engagement !

Notons également que le JAC n’avait pas aligné d’équipe senior depuis deux saisons, faute de combattants, c’est donc un retour aux affaires. Même si cette année n’a pas souri, gageons que c’est ici la première pierre d’un nouvel édifice qui devrait voir éclore la génération montante du JAC (juniors et cadets c’est à vous que nous pensons).

Patience et travail sauront récompenser les efforts !

Mohammed-Amine dans le sud

Au même moment à Cannes, Mohammed-Amine, combattait au TDF (Tournoi de France). Un tournoi cadet, où seulement les meilleurs français(es) de chaque catégorie pouvaient participer.

Dans un combat serré, Amine se fait sanctionner de trois Shidos (pénalités) synonymes de défaite. Il y a donc encore du grain à moudre pour notre JACman soit plus stable au niveau national, mais ne vous inquiétez pas, le processus est en cours.

Arbitrage

Place maintenant à la rubrique arbitrage de Thierry, qui nous parle aujourd’hui de la surface de combat. Bonne lecture !

Lire l’article

JAChronique 45: Galette royale et compétitions colorées

Galette des rois

Une galette royale, des couleurs un peu ternes et des minimes pétillants, pour un menu riche et hétérogène (comme souvent au JAC)cette semaine !

Vendredi avait lieu la traditionnelle cérémonie de la galette des rois. Une tradition qui remonte à la nuit des temps du JAC. Cette année François avait scindé la cérémonie en 2 parties.

Un premier opus consacré aux plus jeunes du club et à leurs (nombreux et enthousiastes) parents. Une heure de judo où les tranches d’âges se mélangent pour une belle et enrichissante mêlée qui permet aux uns et autres de faire plus ample connaissance.

Comme toujours notre senseï a réservé un temps pour que les parents montent sur les tapis, et, l’espace de quelques minutes, voient les choses depuis l’aire d’évolution.

Sachez que pour celles et ceux des parents qui se seraient découvert une envie folle de faire judo, le cours du lundi soir est fait pour vous !!!!

 

Le deuxième opus de la soirée était ouvert aux plus grands pour un entrainement plus habituel suivi d’une dégustation de galettes génialement organisée par notre équipe bénévole de choc.

Entre les deux nous avons eu le privilège d’assister à une démonstration du nage no kata, le kata des 1er et 2ème dan. Grâce à la toujours pédagogue et lumineuse Martine professeur es Kata, nous avons pu pleinement profiter de ce moment en parfaite connaissance des tenants et aboutissants des exercices.

Merci à Juliette, Néfertari, Victor, Ulysse, Nikita, Virgile, Grégoire et François qui se sont livrés à l’exercice avec détermination, talent et application sous les yeux ébahis des plus petits et de leurs parents.

 

Certains, parmi les plus anciens du club, ont finis la soirée chez Erwan (dit PeeWee membre émérite du comité directeur) afin de fêter son tout frais diplôme d’expert comptable (s’il vous plait) ! La JAChronique tient à  lui présenter officiellement ses plus sincères félicitations.

Technique individualisée

Le lendemain matin, dès 9h30 certains de nos compétiteurs se retrouvaient pour peaufiner leur technique individuelle avec François pour une heure de travail hyper spécifique (sachez que vous pouvez assister à ces créneaux en spectateur) avant désenchaîner sur la préparation physique.

Championnat de département senior ceintures de couleur (Kyu)

Puis c’était au tour de notre team senior de couleur de se présenter au championnat départemental. Mickaël en -68kg et Pierre-François en +78 kg composait l’équipe à laquelle manquait un représentant en -78kg, un handicap de départ compliqué à surmonter, qui les obligeait à tout gagner.

Malheureusement dès le premier tour nos combattants se sont heurtés à plus forts qu’eux et se inclinés sèchement avec 2 défaites, après quelques erreurs de jeunesse qui ne pardonnent pas.

 

Pour leur repêchage Mikael malgré un bel engagement n’a pas su se sortir de son adversaire, quant à Pierre-François il affrontait un combattant de 25 kilos plus lourd que lui et l’emportait après un combat tactique, une victoire insuffisante pourtant pour gagner le match.

Fin de partie pour notre équipe. Mais un retour à la compétition qui lance leur saison.

Merci à Romain, Juliette, Ulysse, Titouan D et Philippe qui ont officié en qualité d’arbitre et commissaires sportifs, respectant ainsi la feuille de route du JAC.

Merci aux partenaires d’entrainement présents dont les encouragements et les paroles de réconfort font du bien. Un grand merci à notre coach François toujours juste et pertinent dans ces analyses et ces consignes.

Championnat de département minimes

Ce dimanche c’était au tour de nos pétillants minimes de chauffer les tatamis du croissant pour les championnats départementaux. La matinée était réservée aux garçons.

Zacharie en -34kg l’emporte tout comme Kaëlig en -42kg, Titouan et Noam dérochent le bronze dans leur catégorie respective, Esteban prend la 7ème place, Karim et Ethan ne se classent malheureusement pas.

Tous les médaillés ainsi que Ramsès (grippé et hors d’état de combattre mais qualifié hors quota par le comité départemental 44) sont qualifiés pour l’échelon supérieur : le championnat régional.

L’après-midi les minimes filles se sont toutes les 3 qualifiées pour les régions. : Inès en -48 kg termine 3ème (après être sortie des poules, elle perd en 1/2),  en -57 kg Asma se classe également 3ème (gagne son 1/8 et perd en 1/4. Elle gagnera par Ippon sa place de 3 ! )et en +70 kg Rose-Lynn termine seconde.

Bravo à elles !

Merci aux arbitres et commissaires sportifs : Mohammed-Amine, Salaheddine, Sabina et Grégoire.

Merci à Philippe et Dom qui ont coaché afin que tous les élèves qui combattaient simultanément puissent avoir coach.

Merci également aux copains qui sont venus encourager les filles jusqu’au bout et à Ethan qui après avoir combattu est resté échauffer et encourager les filles ! Un bel esprit d’équipe.

Compétition de Ne-Waza (combat au sol)

Enfin notons que Tristan est allé se frotter au gratin régional du ne-waza (le judo au sol) lors d’une compétition open à Angers. Bravo à lui pour ce subtil et intelligent choix qui lui permet de progresser.

 

 

Derrière la réussite de quelques uns, il y a toujours une équipe.

 

 

 

JAChronique #44: Bonne Année, on démarre pied au plancher

 

En avant pour 2018.  Alors, BONNE ANNEE chères et chers JACwomen and JACmen, meilleurs vœux à toutes et tous, que 2018 vous porte où vous le souhaitez !

Vous pensiez que l’équipe de la JAChronique était encore en vacances, que nenni ! Figurez vous qu’elle a même bossé pendant la trêve.

Les stages pour les plus jeunes

Ainsi nous pourrions vous parler des stages qui se sont déroulés (et super bien passés) les 3,4 et 5 janvier pour les enfants. François, aidé de quelques minimes et cadets volontaires et généreux, a pu faire travailler les jeunes pousses dans une ambiance géniale et un dojo entièrement à sa disposition de 9h45 à 16h30. Sur ces trois jours, il y avait quotidiennement un cours de 18h à 20h pour les ados et les adultes.

Les entrainements pour les adultes et échange en Ju-Jitsu brésilien

Nous pourrions également vous narrer les détails des entraînements adultes du soir aux mêmes dates, avec, entre autre, un échange fructueux, le jeudi sous la houlette de la Moka Team et de ses entraîneurs Baptiste et Steve qui nous ont aidé à progresser dans la pratique du ne-waza.

De la même manière le vendredi nous avons pu travailler sur kata-guruma et bénéficier des précieux conseils du toujours enthousiaste et précis Dominique Dijol.

Cérémonie des vœux du Comité départemental

Nous pourrions encore, vous évoquer la remise des diplômes de dan lors de la cérémonie (légèrement chaotique) des vœux du comité départemental 44.

Galette des rois du JAC

Mais projetons-nous en avant en vous annonçant la traditionnelle galette des rois du JAC de ce Vendredi 12/01, avec, une fois n’est pas coutume deux vagues de cours.

De 18h à 19h00 ce sont les baby-judo, poussinets, poussins et benjamins qui pratiqueront le Judo tous ensemble sur les tapis du dojo du croissant. Les parents, amis, grands-parents sont toujours les bienvenus pour ce moment qui poursuit l’esprit de Noel, ou les enfants sont si fiers de  leur montrer l’étendue de leurs talents. (Les judokas plus âgés sont les bienvenus pour assister François dans l’encadrement)

Puis nos nouvelles ceintures noires nous feront une démonstration inédite (je ne dis rien de plus) du nage-no-kata, avant de laisser les tapis aux minimes, cadets, juniors et seniors pour un cours qui débutera à 19h45 et se terminera à 21h15, et qui se poursuivra par une dégustation de galettes en bonne et due forme.

Championnat de département

Notez également sur vos tablettes que samedi à partir de 14h00 a lieu au dojo du croissant le championnat départemental senior des ceintures de couleur par équipe et le JAC sera présent, alors venez encourager nos représentants.

Arbitrage

 Pour les parents, nous comprenons qu’il est parfois difficile de comprendre pourquoi son enfant a gagné ou perdu, c’est quoi tous ces mots japonais auxquels on ne comprend rien, a quoi correspondent les gestes de l’arbitre…

Aujourd’hui, c’est Thierry, l’un de nos référents sur l’arbitrage, qui nous apporte un éclairage :

Lire l’article

JAChronique #43 : Le gratin des cadets à Nantes et votre comité directeur qui cogite !

Pour cette ultime JAChronique de l’année 2017, revenons sur les événements qui ont marqué cette semaine.

Le tournoi de Nantes

Ce week-end, d’abord, le dojo du croissant accueillait une partie du  gratin des cadets du judo français. Les JACmen and women étaient de la partie mais sur leurs terres la concurrence allait s’avérer coriace.

Près de 550 judokas envahirent le dojo des 7h30 pour la traditionnelle pesée. Avec des poules très denses, chaque combat était un couperet et malheureusement la plupart de nos représentant(e)s ne sont pas sortis de cette première phase.

Notons malgré tout un engagement certain de tous et de belles voire très belles oppositions qui auront la vertu de montrer à chacun le chemin à parcourir pour atteindre le palier du dessus.

LES RESULTATS

Chez les filles Néfertari mène son premier combat d’un waza-ari. Trop active, elle gaspille de l’énergie et n’a pas plus les armes pour répondre à une attaque de fin de combat qui lui vaudra une défaite.

Maïwenn, quant à elle, se fait malmener au kumi kata face à une adversaire qui monte haut et fort ses mains. Dans un combat serré, elle finira par se faire marquer Ippon.

Fin de journée pour nos deux féminines qui ne seront pas repêchées.

Chez les garçons, seul Mohamed-Amine se classe sur cette journée en terminant 5ème. Il monte jusqu’en ½ finale où il perdra connaissance et ne pourra donc pas disputer sa place pour le bronze.

Rien de grave, plus de peur que de mal. Cela lui aura permis de se rendre compte qu’il vaut mieux parfois s’avouer vaincu plutôt que de mettre en jeu sa santé.

Victor, Léo et Thomas, ont perdu leur premier combat et n’ont pas été repêchés.

Micky gagne ses deux premiers combats au sol sur étranglement et perd sa troisième rencontre au golden score alors qu’il avait vraiment bien négocié la première partie du combat. Son adversaire terminera 5ème de la catégorie.

Billy, remporte son premier combat sur un magnifique tomoe-nage d’école et perd son deuxième combat. Il ne sera pas repêché.

Même sort pour Ulysse, qui remporte son premier combat de façon expéditive, mais, qui, un peu trop relax se fera surprendre au tour suivant.

Pour finir, Nikita, aura pu s’exprimer avec une large palette de solutions techniques, notamment avec un  joli Tai Otoshi. Il remporte deux combats et en perd deux également.

Bravo à toutes et à tous pour leur engagement sur ce tournoi national label A. Une manifestation d’un niveau très relevé qui permet à nos jeunes de voir le chemin qu’il reste à parcourir pour atteindre leurs objectifs.

La saison est loin d’être terminée. Nos jeunes représentants vont s’attaquer dans quelques courtes semaines aux échéances départementales individuelles et par équipe.

Voilà de beaux challenges qui se dressent devant eux, la JAChronique tient à leur rappeler qu’elle est leur premier et indéfectible supporter !


Vendredi soir après un drôle d’entrainement, ou les jacmen ont répondu à l’appel du comité directeur 44, en installant deux surfaces de tapis en ½ heure chrono dans l’enceinte dédiée aux rollers, le comité directeur du JAC se réunissait pour son rendez-vous mensuel.

Comme toujours la vie du club fut passée au crible, un scanner nocturne ou tout se dit, tout se pense pour que le club soit ce qu’il soit aujourd’hui comme demain.

Notons pèle-mêle :

– un long moment consacré à l’analyse des relatifs, mais réels dysfonctionnements relevés lors du tournoi des petits – promis ça n’arrivera plus grâce à une équipe de choc dédiée à l’organisation de l’événement –

– le projet d’une e-boutique qui proposerait des goodies (décapsuleurs et autres serviettes de bain) et des vêtements (du survêtement aux premières peaux techniques) siglés JAC

– la volonté de proposer du judo en soutien à des migrants

– la relance de la cellule sponsoring (vous pouvez d’ores et déjà en parler autour de vous, pour mémoire le don aux associations est largement défiscalisé)

– une opération intitulée Les Gouters Extraordinaires co-organisée avec le Fonds Victoire qui va proposer des moments de judo partagés avec des enfants handicapés et un point d’orgue lors du prochain tournoi des petits fin 2018….(teaser teaser)

Bref comme vous l’avez compris le JAC ne se repose pas sur ses lauriers au contraire il cogite, agite, oses, tente, en un mot il VIT pour vous et grâce à vous !

N’hésitez pas, de votre côté, à être force de propositions et continuez à prêter main forte au JAC, votre club, quand vous le pouvez.


Avant de refermer ce chapitre 2017, nous voulons dire combien nous pensons fort à Paul qui nous manque.

 

La JAChronique vous souhaite à toutes et tous de très belles et agréables fêtes de fin d’année. Retrouvons-nous vite sur les tapis du JAC pour l’année 2018. En Janvier se profile de belles échéances – les remises de diplômes des gradés de l’année, la traditionnelle et festive galette des rois du JAC, les compétitions seniors…..


Rappel des stages et cours de judo pendant les congés de Noël :

  • Le 3 janvier 2018 : stage poussinets au JAC + cours ados/adultes 18h-20h
  • Le 4 janvier 2018 : stage poussins au JAC + cours ados/adultes ne waza 18h-20h
  • Le 5 janvier 2018 : stage benjamins au JAC + cours ados/adultes 18h-20h

 

Pour 2018 soyons grands et généreux, joyeux et solidaires, sérieux et parfois désinvoltes, légers et rêveurs, utopistes et bienveillants, en un mot soyons  NOUS !

 

 

JAChronique #42 : De Paris à Pouzauges en passant par St Sébastien !

 

Coupe de France Minime 2017

Ce week-end, dans le somptueux Vélodrome national de Montigny le Bretonneux, (78), se déroulait la coupe de France de la catégorie minime.

Cette année, Zacharie et Titouan les deux frères DIJOL étaient de la partie. Leurs parents étaient bien sûr aussi présents. Dominique et Fabienne, tous deux également judokas. Dominique, le papa, est 5ème Dan, toujours humble et jovial, s’était mussé au bord du tatami pour encourager et soutenir ses garçons.

Zacharie Coupe de France minimes 2017

Le samedi, en -34kg, Zac ouvrait le bal avec deux beaux combats où il trouvait des solutions autant techniques qu’explosives, lui permettant d’être 1er de sa poule de trois et donc d’accéder au tableau final.

Notre Jacboy, en 1/16 de finale sortait victorieux d’un combat intensif où il trouvait la faille sur un sublime Uchi-Mata à gauche.

En 1/8ème de finale, il se retrouvait face à Titouan QUEDEC, combattant de l’US Orléans. Les deux judokas ne sont pas arrivés à se départager et la décision fût donnée à son concurrent, qui à la fin de la journée remportait le titre. Pas de quoi rougir donc !

Bravo à Zac, encore 1ère année chez les minimes qui a fait un judo comme on aimerait en voir souvent. Merci de nous avoir fait vibrer, petit bonhomme ! Rendez-vous l’année prochaine !

Le dimanche, au tour de Titouan, son grand frère, en -55kg.

Après une pesée à 55.100kg, (une tolérance de 100g était accordée), une Marseillaise pour démarrer la journée, il se lançait sur son premier combat de poule.

Après une action en sa faveur, il immobilisait son adversaire en manquant de contrôle avec les hanches. Il se voyait retourner et immobiliser à son tour.

Dans sa catégorie, on comptait 21 poules de 3 combattants, et seuls les deux premiers de chaque poule accédaient au tableau final. Titouan n’avait donc pas le droit à l’erreur. Et il rebondit pour aller chercher une victoire sur un O Soto Gari d’école. Ippon !

En 1/32ème de finale, il expédiait son opposant avec un superbe Eri Seoi Nage, sans complexe.

En 1/16ème de finale, en confiance Titouan, portait une première attaque trop directe qui se voyait contrée. Mené d’un Waza-ari (avantage), un peu trop impatient, il réattaqua dès la reprise suivante, cette fois-ci, ce fût un contre jugé « Ippon » par les arbitres. Déception pour Titouan, qui venait pour une journée plus longue que celle-ci.

Un grand bravo à lui, pour ses saisons de minimes où il n’a cessé d’évoluer et se sont clôturées par cette dernière compétition nationale.

« Titouan est un judoka talentueux » on ne cesse de l’entendre au bord du tatami. Certes, il l’est, mais il met également toutes les chances de son côté en s’entraînant quotidiennement, intelligemment sans jamais ne se trouver d’excuse pour ne pas faire. Il teste, recherche, se fait plaisir, se nourrit des conseils de tous et fait sa propre synthèse.

Bravo à lui !

Bravo également à Dom, leur papa qui les a formé tous les deux et qui continue de veiller sur eux pour qu’ils restent de bons et beaux judokas sur le tatami comme dans la vie. Merci donc aussi à Dom et Fabie pour leur présence toujours positive auprès des jeunes du club.

Tournoi de Saint-Sébastien

Et pendant ce temps là…

Certains de nos poussinets combattaient à St Sébastien pour le tournoi amical de la ville. Un grand bravo à tous ceux et celles qui ont participé !

Tournoi de Pouzauges

Un grand bravo également aux poussins, poussinets, et benjamins qui se sont déplacés jusqu’à Pouzauges, en Vendée (ville où François, notre professeur) a débuté le judo en 1993.

previous arrow
next arrow
Slider

Les judokas se sont fait plaisir et le club termine 7ème/23, malgré le nombre de participants qui s’élevait pour le JAC, à une douzaine de Judokas.

Un grand merci au club de Pouzauges pour leur « grand » tournoi, 547 participants sur la journée dont 120 participants chez les minimes-cadets.  Pour un tournoi « amical » c’est une belle affiche !

————————————

N’oubliez pas d’inscrire vos enfants à leur journée de stage des vacances d’hiver.

  • Mercredi 3 Janvier 2018 : Poussinets (2010-2011)
  • Jeudi 4 Janvier 2018 : Poussins (2008-2009)
  • Vendredi 5 Janvier 2018 : Benjamins (2007-2006)

Il est encore temps et c’est ici.

 

JAChronique #41 : Un soleil et 200 étoiles pour cette semaine au JAC

Voilà une belle semaine qui vient de s’achever du côté du JAC avec en point d’orgue samedi:

le traditionnel tournoi du Judo Atlantic Club.

Même si ce n’est pas dans nos habitudes cette fois-ci nous pouvons nous féliciter, car le tournoi fut une belle réussite (même si en interne le comité directeur du JAC a relevé quelques points à améliorer).

Ce sont 233 judokas venus d’une dizaine de clubs de la région qui se sont affrontés dans un esprit amical mais engagé sous les regards des très très nombreux parents – d’ailleurs de mémoire de JACmen on avait rarement vu gradins autant garnis que ce samedi-.

Les mini-poussins âgés de 7 et 8 ans faisant judo au sol et les poussins de 9 et 10 ans judo debout, étaient répartis en poule de 4 combattants. Ce furent donc 3 combats qui attendaient les enfants (700 combats au total!), qui envahissaient les 16 surfaces comme autant d’étoiles l’été dans la voie lactée un soir de claire lune (poésie quand tu nous tiens).

Une fois de plus les bénévoles du JAC ont su être d’une redoutable efficacité faisant de cette après-midi un rendez-vous festif et convivial. Du bar, aux tables de marques, de l’accueil à l’arbitrage une quarantaine de JACmen and women ont joué le jeu.

Merci et Bravo à eux !

La présence de l’élu aux sports Ali Rebouh a confirmé l’importance de ce tournoi, devenu un point d’orgue de la saison et l’expression du made in JAC.

previous arrow
next arrow
Slider

Alors merci à tous les bénévoles, plein de bienveillance avec les enfants lors du tournoi, merci également au parents d’avoir été présent pour votre bambin en lui souhaitant le meilleur des moments pour cette compétition sans pression aucune et avec tout l’amour nécessaire.

Parce que comme le disait Jacques Personne, « aucune médaille ne vaut la santé d’un enfant ».


Et pendant que nos étoiles se préparaient au dojo du Croissant, en secret du côté de Limoges, c’est un énorme rayon de soleil qui nous est parvenu par le truchement de Yann et son compère Christophe (notre secrétaire).

En effet, dès potron minet, le premier nommé, repassait, sa présentation technique des katas pour l’obtention de son troisième dan. Cette fois-ci, sans coup férir et sans laisser le stress prendre le dessus, notre judoka a décroché le sésame.

Dès 14h00 il était au dojo du croissant pour soutenir son fils et donner un coup de main comme il sait si bien le faire. Un large sourire, en disait long sur le bien être qui l’envahit (et c’est bien légitime).

La JAChronique tient à lui renouveler à la fois ses félicitations et son admiration pour l’abnégation et le travail fourni (sous la houlette de Martine notre professeur des Kata qui maintient donc un cap de 100% d’élèves reçus aux examens).

Voilà qui est dit pour l’actualité de la semaine.


Et puisqu’a eu lieu ce tournoi, cela semblait logique de vous parler d’un principe fondamental du Judo

le Seiryoku Zenyo.

Il s’agit du « bon usage de l’énergie ».

On peut voir ce principe de deux angles :

Du point de vue de l’action, pragmatique, c’est faire ce qui est juste au bon moment, avec un contrôle parfait de l’énergie employée.

D’un point de vue plus éthique, on parlera alors du comportement à adopter pour rendre le monde, la société, humainement meilleure.

C’est un des principes du Judo que nous a transmis Jigoro Kano et tout le monde, dans un dojo ou en dehors est capable de le faire vivre à sa manière.

« […] dans le Randori, nous apprenons à l’élève à agir toujours selon le principe fondamental du Judo, sans qu’il ait à considérer combien son adversaire peut lui sembler physiquement inférieur ou même s’il peut facilement par la simple force triompher de l’autre.

S’il agit contre ce principe, l’adversaire ne sera pas convaincu de sa défaite, qu’elle qu’ait été la force brutale qu’on ait employée contre lui. »

« Toute victoire qui n’entraine pas la conviction et la transformation du partenaire, n’est qu’une apparence et une illusion. Vaincre sans convaincre n’est rien. »

Jigoro KANO

 


Avant de refermer cette 41ème jachronique, nous vous signalons la tenue mensuelle du comité directeur le 15 décembre prochain, qui devrait vous préparer quelques belles initiatives à mettre au chaud pour la venue imminente du père Noel….Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

JAChronique #40 : CEE au JAC

Convivialité, Expertise, Engagement

Voilà le triptyque de la semaine qui vient de s’écouler au JAC.

Convivialité d’abord, un pilier du JAC depuis sa création, le mot ne fut pas galvaudé vendredi dernier lors de la remise de ceinture noire de notre chère Néfertari. Il flottait dans le dojo comme un air joyeux et sérieux tout au long de cette soirée. Après un bel entrainement, nous avons pu honorer comme le veut la tradition notre nouvelle ceinture noire 1er Dan.

Les parents de Néfertari, dont la fierté se lisait sur leurs sourires, sont même montés sur le tapis pour la traditionnelle JAC line, se joignant ainsi à la quarantaine de judokas déjà présents (dont les 3 frères de Néfertari). S’en suivi un sympathique repas préparé de mains de maitre par Constance la maman – et Patrice –le papa-.

La JAChronique s’associe à l’ensemble du club, bureau, comité directeur, professeurs pour renouveler ses plus sincères félicitations à l’exemplaire Néfertari.

 

Expertise – ce samedi, Christophe notre renard argenté et Yann notre lapin, présentaient sous l’œil aiguisé et bienveillant de Martine notre professeur (Es Kata) leur kata du 3ème DAN.

Après de longues semaines d’un travail acharné, consciencieux et rigoureux nos deux judokas passaient à la moulinette des juges, leurs deux séries : le katame no kata et le gonosen.

Pour Christophe dit Tof (notre secrétaire au JAC) c’est un sans faute synonyme de 3ème Dan pour Yann malgré un gonosen réussi, un pic de stress venait gripper la mécanique sur le katame no kata qu’il devra repasser devant les juges, au cours d’une prochaine session.

La JAChronique tient à féliciter nos deux jacmen pour l’ensemble du travail accompli et naturellement se joint à tout le club pour soutenir Yann dans sa prochaine échéance. Leur exemplarité dans le sérieux et l’application doit servir de modèle à tous.

Naturellement nous ne pouvons pas parler des katas sans parler de Martine qui accompagne et forme l’ensemble de nos judokas à ces exercices pilier du judo.C’est une chance et un grand privilège de pouvoir compter dans nos rangs Martine qui chaque vendredi monte sur le tapis pour distiller conseils et remarques à tous les candidats désireux de passer des dan.

Voici le post que Martine a mis sur facebook ce week-end, et qui ne laisse aucun doute sur la fiabilité de son engagement à nos côtés. Alors sachons profiter de l’excellence de son expertise !

Salut les futurs katawomen et men, comme promis vendredi prochain on commence à bosser votre kata.

 Les 2 garçons n’ont plus besoin de moi car même si le résultat me chagrine beaucoup pour Yannou, ils sont prêts. Je les laisse se reposer un peu et dès 2018, on remet ça.

 Donc Juliette et Alexandre, Nikita et Ulysse, Romain et Titouan, je vous attends vendredi soir de bonne humeur et motivés. 

Je sais qu’il y a aussi du 2éme dan dans l’air pour Micky, Billy et Julien mais vous connaissez mes conditions…

Et pour les autres, faites vous connaître mais attention, les places sont chères. 

Bonne semaine

 

A bon entendeur !

 

Enfin parlons du deuxième E de l’acronyme de la semaine, E comme engagement, car oui figurez-vous que les compétitions s’enchainent et que ce week-end n’a pas dérogé à la règle.

François notre professeur a donc emmené ses troupes sur bien des tatamis. Samedi d’abord, départ aux aurores direction Orléans pour le très relevé tournoi national excellence.

Résultats : Titouan sort 1er de sa poule, gagne son 1/16eme et perd en 1/8, de peu.
Romain sort 2ème de sa poule, gagne son 1/16eme et perd en 1/8eme.
Zach, sort 2ème de poule et perd en 1/8.
Thomas, ne sort pas de sa poule.

Bravo à eux !

Samedi toujours mais en Vendée c’est Thierry (que nous remercions vivement) qui encadrait les benjamins au tournoi satellite (niveau régional) des Herbiers.

Résultats : Arthur ne sort pas de poule, Lucas et Ahmed sortent de poule et perdent en huitième de finale. Maxim sort de poule et perd en quart de finale.

L’apprentissage est en cours. Bravo à tous les 4.

Dimanche  c’était journée au Vendespace, pour le grand prix des jeunes.
Un tournoi, avec la présence de Tours, Bordeaux, Rochefort, Niort… et des Pays de la Loire.

Chez les cadets, seul Billy, revient avec une place de 3ème.
Mais Micky, Thomas et Victor sortent tous de leur poule et échouent aux portes des 1/2 finale, en 1/4.

Bravo à eux !

Bravo également à Samy qui se relance dans la compétition et qui ne sort pas des poules pour cette fois.

Dommage pour Léo qui passe à côté de sa compète dans un jour sans. Ça arrive, mais ce n’est qu’un tournoi, pas l’objectif de la saison.

Chez les minimes, Kaëlig fait une journée excellente et termine 3ème dans la plus dense des catégories. Bravo à lui !

Bravo à Karim et Esteban qui se lancent sur ce niveau mais qui ne sortent respectivement pas des poules.

Bravo à Ramsès qui monte en jusqu’en 1/4 avec de jolis Morote Seoi Nage !

Et pour terminer, un gros bravo d’encouragement à Rose-Lynn, qui termine dernière de sa poule de 4, mais qui n’a pas démérité.

 

Merci à Maïwenn pour sa présence joviale et tant que grande sœur du groupe. Merci à Tof, Brigitte, Denis et Yalou pour leur présence auprès des jeunes.

 

Bref voilà une page riche et vivante qui vient de s’achever au JAC. Alors bonne semaine et rendez-vous aux dojos pour les entraînements et de nouvelles aventures trépidantes intenses et passionnantes au JAC.